À la uneActualitéInternational

Situation grecque : pas d’accord de l’Eurogoupe

Les ministres des finances de la zone euro ont terminé leur réunion, lundi dans la nuit, sans parvenir à l’accord tant espéré par Athènes.

Nouveau prêt, mesures de dette…

Ce sont pas moins de 7 milliards d’euros de prêts supplémentaires que le gouvernement Tsipras espérait obtenir hier. Une somme nécessaire pour faire face, dès juillet, aux échéances de remboursement auprès de la Banque Centrale Européenne (BCE), un de ses trois principaux créanciers.

Rien de concret non plus concernant un allègement de la dette publique du pays qui s’élève aujourd’hui à 180 % de son produit intérieur brut. Une promesse que fait pourtant le premier ministre Alexis Tsipras depuis son élection début 2015.

Il prépare pourtant le pays depuis plusieurs mois. Pour espérer toucher d’autres prêts, les Grecs ont accepté pas moins de 140 mesures de rigueur. Ces derniers jours, leur Parlement a adopté près de cinq milliards d’euros de mesures d’économies supplémentaires qui entreront en vigueur en 2019. Pas suffisant pour convaincre Bruxelles.

 

Promesse d’un accord au prochain Eurogroupe

En réalité, le blocage de la situation ne tient pas exclusivement d’Athènes. Le ministre des finances allemand s’oppose depuis un an au Fonds Monétaire International (FMI). Wolfgang Schaüble réclame que le Fonds participe au troisième plan d’aide à la Grèce pour tenir une promesse faite en 2015 aux élus du Bundestag. Mais le FMI n’a toujours pas pris sa décision, hésite et réclame un allègement supplémentaire de la dette grecque que certains ne jugent pas nécessaire.

 

« Nous sommes engagés à aller plus loin pour essayer et arriver à une conclusion définitive au prochain #eurogroupe ».

Jeroen Dijsselbloem

Le Premier ministre et le représentant du FMI ne trouvant pas de point d’accord à ce débat sans fin, Jeroen Dijsselbloem, président de l’Eurogroupe, a promis un déblocage de la situation à la prochaine réunion le 15 juin. Dernière réunion prévue avant les échéances de remboursement de juillet, sur laquelle les Grecs comptent énormément.

 

 

À lire aussi : Varoufakis: l’homme qui voulait sauver la Grèce avec un « système bancaire parallèle »

 

Crédits photo à la Une : Reuteurs

Related posts
ActualitéSéries Tv

On a revu ... le premier épisode de Super Jaimie dans L'homme qui valait 3 milliards (1975)

À la uneSéries Tv

Ici tout commence : dans quelle série a-t-on vu Julie Dray ?

À la uneFrance

Pourquoi une polémique autour d'un chien dans un train ?

À la uneSéries Tv

Parlement : est-ce qu'on sait si une saison 4 est prévue ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux