À la uneEntrepreneurFranceOrientation

La SMEREP inaugure le “Réseau pour elles”, vecteur de réussite professionnelle pour les étudiantes

Réseau pour elles

Radio VL a assisté mardi 28 février à l’inauguration par la SMEREP du « Réseau pour Elles ». Ce réseau, réservé exclusivement aux étudiantes, leur permettent, via des conférences, des ateliers et des forums, de rencontrer et d’échanger avec des professionnels et de bâtir leur « réseau ».

En 2012 en France, les femmes touchent au total un salaire 25,7 % moins élevé que celui des hommes. Ou, dit autrement, les hommes gagnent 34,6 % de plus que les femmes. De même en 2014, 8,4 % des femmes étaient en situation de pauvreté contre 7,7 % des hommes (au seuil à 50 % du revenu médian). Le « plafond de verre », cher aux sociologues féministes des années 1970, existe donc bel et bien.

C’est pourquoi la SMEREP, la 1ère Sécurité sociale étudiante de France, a voulu apporter son soutien au « Réseau pour elles » ou LRE. Ce réseau féminin est ouvert et gratuit à toutes les étudiantes. Il leur propose ateliers, conférences ou afterworks pour leur permettre de booster leurs capacités et leur motivation et ainsi mieux réussir professionnellement.

L’inauguration de LRE par la SMEREP s’est donc déroulée mardi 28 février à l’atelier Rrose Selavy, dans le IXème arrondissement parisien. Et la marraine de ce réseau, Aurélie de Hosson, était évidemment présente. Cette femme dynamique, créatrice de One Personnality, est experte en conseil en image et communication interpersonnelle.

“La valeur ajoutée de ces ateliers, c’est l’accueil personnalisé”

« Je suis fière de participer à cette aventure aux côtés de la SMEREP et de soutenir le premier réseau français à destination des étudiantes, a déclaré Aurélie de Hosson. Je souhaite transmettre mon énergie positive au service de la réussite de chacune et insuffler un nouvel élan vers le champ de toutes les possibilités. »

Tout au long de l’année 2017, LRE organisera des ateliers à thèmes ouverts et gratuits pour toutes les étudiantes. Le premier aura lieu le 7 mars et s’intitulera Comment dynamiser son CV ? “La valeur ajoutée de ces ateliers, c’est l’accueil personnalisé, nous explique Aurélie de Hosson. On a besoin d’avoir un interlocuteur, un professionnel devant soi. Il va pouvoir vous aider à adapter votre discours et votre CV à ce que vous êtes.”

Réseau pour elles

A gauche : Aurélie de Hosson, créatrice de One Personnality et marraine du “réseau pour elles”.

 

En effet, les animateurs sont tous des professionnels, directeurs de cabinet ou chefs d’entreprise. Exactement le type de personnes que vous rencontrerez lors de vos entretiens d’embauche. Mme de Hosson animera elle-même deux ateliers pour LRE dans l’année. Elle animera également à partir d’octobre du mentoring auprès de cinq étudiantes qui seront sélectionnées, pour un suivi totalement personnalisé.

De l’importance de faire partie d’un réseau

Annie Coutarel, directrice générale de la SMEREP, était également présente à l’inauguration. Pour elle, les bénéfices de l’appartenance à un réseau professionnel sont évidents. “Je fais moi aussi partie de réseaux tels que MutElles (réseau de mutualités) et l’ADOM (réseau des Directeurs mutualistes). Souvent, je me dis que j’aurais dû le faire plus tôt.”

Et d’ajouter : “J’ai pu exercer des postes à responsabilité au cours de ma carrière parce que des hommes m’ont fait confiance. Si je n’avais pas eu cette chance-là, ça aurait été plus compliqué. Une de mes deux filles est étudiante. Je l’encourage vivement à faire partie d’un réseau professionnel.”

Après celui du 7 mars évoqué plus haut, d’autres ateliers auront lieu au cours de l’année 2017(1). Il auront lieu jusqu’en juin à Paris et en Ile de France, puis le reste de l’année dans toute la France et certains DOM (Guadeloupe, Martinique et Guyane). Enfin, dernière petite info : la SMEREP voudrait emboîter le pas de LRE et créer un réseau mixte, en raison de sa vocation à l’accompagnement des étudiants.

“Cette extension de nos missions en faveur des vecteurs de réussite professionnelle pour les étudiants est une évidence qui s’inscrit dans nos valeurs d’égalité aux opportunités, nous confie Hadrien Le Roux, président de la SMEREP. Démarrer avec un réseau féminin est un premier pas singulier et audacieux ; un entre-soi convivial avec la possibilité d’échanger sur les problématiques communes.”

(1)Les prochains ateliers du “réseau pour elles” :

> 7 mars 2017 (17h-19h) : “comment dynamiser son CV ?” (le lieu sera communiqué lors de la confirmation d’inscription).

> 16 mars 2017 (17h-19h) : “une approche juridique de l’entretien” (le lieu sera communiqué lors de la confirmation d’inscription).

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Lens-Lille : Un supporter lillois poursuivi pour s'être masturbé dans les tribunes

À la uneSéries Tv

Pas de saison 2 pour Hit & Run sur Netflix

À la uneActualitéCultureLittératureSéries Tv

Comprendre le Cycle de Fondation de Isaac Asimov en 5 minutes

À la uneActualitéFrancePolitique

Le QR Code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron fuite sur les réseaux sociaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux