À la uneActualitéInternational

Des toilettes transgenres pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Pour les Jeux olympiques 2020 à Tokyo, le Japon a pour projet de construire des toilettes « genre neutre » selon le site Mashable.

Le Japon, pays « transgenre-friendly »

Le Japon est réputé pour son ouverture d’esprit concernant la communauté transgenre. En 2015, le ministère de l’Éducation avait ordonné aux établissements scolaires d’autoriser les élèves transgenres à porter l’uniforme de leur choix. De plus, les élèves transgenres peuvent aussi utiliser le vestiaire dans lequel ils souhaitent se changer en cours de sport. Cela fait déjà plusieurs années que les toilettes unisexes existent au Japon. Elles sont appelées les daredemo toire (ou « toilettes de tout le monde » en français). Elles sont utilisables par tous. Les Japonais ont décidé de construire plus de daredemo mais cette fois-ci, aux JO de 2020. Leur objectif ? “Installer au moins une cabine de toilettes à genre neutre dans sept des onze installations spécialement aménagées pour l’événement sportif“, explique le site Mashable. Une initiative saluée par de nombreuses personnalités du milieu LGBT.

/GETTY

 

L’organisation Nijiro Diversité (« la diversité couleur arc-en-ciel”) a tenu à soutenir le projet. Son directeur, Maki Muraki, a déclaré :

En parallèle des efforts déployés pour augmenter le nombre de toilettes publiques, faire prendre conscience aux gens que ceux qui ne ressemblent pas à l’homme ou à la femme types peuvent aussi utiliser les toilettes est important.”

Alors après tous ces projets, à quand la légalisation du mariage homosexuel au Japon ?

 

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
Related posts
À la uneActualitéHigh Tech

Master class ICD : Osez de nouvelles expériences avec la VR

À la uneActualitéFrance

François Hollande rencontre les enseignants accompagnés par Le Choix de l’école … et leurs élèves !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Profilage saison 10, avec la révélation Shy'm

À la uneActualitéFrance

Fessenheim où un mouvement anti nucléaire internationale

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux