À la uneActualitéSport

Sportive du Mois : Céline Dumerc au sommet de son art !

Rubrique apprécié de tous, le Sportif du Mois fait sa rentrée de Septembre. Sport de prédilection aux USA, c’est le basket qui est ce mois-ci mis à l’honneur. Et comme pour commencer à danser du bon pied, notre Sportive du Mois n’est autre qu’une sportive ! Et oui, n’oublions pas qu’aux JO de Londres, la moitié des médailles nous ont été glanées par nos françaises.

En parlant des JO d’ailleurs, notre sportive à nous fut une des belles confirmations de cette Olympiade. A maintenant 30 ans, Céline Dumerc peut se vanter d’avoir une médaille d’argent Olympique à son palmarès. Fière capitaine et meneuse des bleues à Londres, la native de Tarbes fut le maillon dorée de cette belle chaîne d’argent, une sorte de cerise sur le gâteau. Avec des proportions qui feraient rire les géants de la NBA (1,69m / 60kg) Céline Dumerc s’est invité au bal des colosses basketteuses. Et quel invité de marque que cette géniale meneuse française. Hargneuse, véloce, technique et d’une précision chirurgicale, celle que l’on surnomme Cap’s fut le temps de cette Olympiade une des sportives préférées des français. Numéro 9, elle l’a gravé en elle, née pour visionner le jeu plus vite que les autres. Déjà lors de ses apparitions universitaires, la jeune Céline était un pilier indispensable du Tarbes Gespe Bigorre. A l’INSEP à l’âge de 15 ans, elle devient une vraie organisatrice, travaillant également cette adresse qui ne l’a plus jamais quittée. Aujourd’hui,  Céline est l’électron libre des Braqueusestricolores, la scoreuse par excellence. Ses coéquipières, mais avant tout ses copines, soudées autour d’elle, lui permettent d’étendre son art en travaillant dur pour elle. Ce cocktail d’amitié, de travail et de talent aura façonné notre numéro 9 pour en faire une joueuse superbe.

Et ce numéro 9 qui lui colle à la peau lui a d’ailleurs valu le surnom de « TP » féminin, comprenez la Tony Parker des Braqueuses. Aussi adroite que son homologue masculin, Céline s’est dite très flattée de ce surnom, très fière de la comparaison. C’est vrai que si on creuse un peu, on trouve aisément des similitudes. Entendez par là la taille inférieure à la moyenne des basketteurs, la précision incomparable, la vitesse et les appuis bas, ou encore la technique, art fou de créer et d’inventer à l’instinct des gestes fulgurants capables d’assoir sur le parquet n’importe lequel de vos adversaires. Le seul point qui pourrait départager les deux amis, ce serait le palmarès. En effet malgré ses 30 ans et ses 13 ans de basket professionnel, Céline Dumerc n’a pas le palmarès de TP. Même s’il faut reconnaitre que le sien est bien fourni.  En club, la meneuse française est quadruple championne de France, quadruple vainqueur de la coupe de France et triple vainqueur du tournoi de la Fédération. En Russie, elle fut double vainqueur de la Super Ligue russe. Personnellement, Céline Dumerc peut se vanter d’avoir été élue meilleure joueuse du championnat français en 2007/2008, ainsi que meilleure joueuse du tournoi de la Fédération en 2007. Enfin, en équipe nationale, pour laquelle elle compte 184 sélections, Céline c’est trois médailles dans chacun des métaux possibles. Le bronze, au Championnat d’Europe en 2011. L’or à Riga (Lettonie) au Championnat d’Europe de 2009. Et enfin la plus belle, cette médaille d’argent Olympique obtenue à Londres cet été pour couronner le tout.

Alors de Céline Dumerc, on peut retenir son sourire, son génie et sa gentillesse. On n’oubliera en tout cas jamais la joueuse excellente qu’elle est, illuminant cet été 2012 de ces 3 points à la pelle, accrochant au final, un argent Olympique radieux.

Victor Chopinet.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéArt / Expo

La photographie qui a changé notre compréhension du SIDA

À la uneCultureFranceSéries Tv

"Carrément craignos" : la nouvelle série de Jean-Pascal Zadi débarque sur France.Tv

Sport

Preview de l'UFC 259 : le show de l'année ?

À la uneSéries Tv

Les mystérieuses cités d'or bientôt en spectacle musical au Théâtre des Variétés

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux