À la uneActualitéInternational

Suicide dans un jeu téléréalité en Corée du Sud

Après le suicide de Chun Jeon, 29ans, les organisateurs de l’émission ont immédiatement mis fin au jeu. La femme a été retrouvée pendue ce jeudi alors qu’elle participait à une émission téléréalité de rencontres.

La participante se serait pendue avec le fil d’alimentation d’un sèche-cheveux, laissant une lettre dans laquelle elle exprime sa volonté d’en finir.
L’émission « Jjak » dont le tournage se déroule sur l’île de Jeju, met en scène dix hommes et dix femmes qui, reclus pendant une semaine dans un hôtel, traversent des épreuves censées leur permettre de trouver la ou le partenaire idéal.
La candidate écrit dans un SMS envoyé à des amis : » ils tournent beaucoup de scènes de moi seule (…) pour mieux attirer l’attention sur les couples formés ». Sa mère a confié au quotidien JoongAng Ilbo que dans leurs dernières conversations téléphoniques, sa fille disait ne plus vouloir vivre en Corée du Sud si l’émission était diffusée.
La chaine SBS TV a présenté ses excuses dans un communiqué et ne diffusera pas l’émission. Depuis le drame, le quotidien Coréen Dong-A Ilbo a publié les témoignages d’anciens candidats de l’émission se sentant eux aussi humiliés par l’émission. 

La téléréalité Sud Coréenne sans limites

Les jeux téléréalités coréens vont beaucoup plus loin que les nôtres. L’émission « Let Me In » propose à des femmes, et plus récemment à des hommes d’avoir recours gratuitement à la chirurgie esthétique. Devant un jury composé notamment d’actrices de télévision et de stylistes, le candidat plaide son cas pour obtenir une opération gratuite de chirurgie. En échange, ce dernier autorise l’utilisation de son image pour des publicités concernant la chirurgie esthétique.
Le Corée du Sud est le pays qui possède le plus haut taux d’opérations esthétiques au monde.

[youtube id= »4zL_665JIkc »]

 

 

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : et si Vanessa Kepler se cachait derrière "l'affaire des harceleurs" ?

À la uneMédias

Qui est Fernande, 99 ans, star de TikTok avec sa petite fille Mel ?

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain avant sa ressortie en salles 

À la unePolitique

Pourquoi Macron ne peut pas utiliser l’article 16 de la Constitution en cas de cohabitation ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux