Les deux hommes avaient mimé Adolf Hitler et entamé des chants à sa gloire. Il s’agit d’une sanction inédite pour la Fédération Anglaise de Football.

 

Le 22 mars dernier, l’Allemagne triomphait du rival anglais au cours d’un match amical marqué par les adieux de Lukas Podolski. Après 13 ans en sélections, la star allemande avait joué son dernier match en inscrivant un superbe but.

 

Des gestes à la gloire du nazisme en plein match

Malgré ces adieux pleins d’émotions, les spécialistes se souviendront aussi de ce match pour des raisons moins glorieuses. Au cours du match, un supporter avait réalisé un salut nazi. Quant à un second, il avait mimé une moustache représentant Adolf Hitler tout en faisant un geste d’égorgement dirigé vers des fans allemands. Pendant le match, des spectateurs avaient aussi sifflé l’hymne national allemand et entonné des chants de la Seconde Guerre mondiale.

A l’époque, le président de la fédération, Greg Clarke, avait déploré un comportement inapproprié, irrespectueux et décevant de la part des supporters anglais. Face à des chansons considérées comme insultantes, la Fédération avait rappelé aux supporters leur devoir d’être respectueux.

 

L’Angleterre face aux comportements violents de ses supporters

La sanction est donc tombée ce mardi : la Fédération Anglaise a décidé de bannir à vie ces deux supporters. Selon l’association nationale, ces individus ne représentent pas la majorité des supporters anglais, ni les valeurs et l’identité du football anglais.

Il s’agit d’une nouvelle affaire embarrassante pour la FA qui est de plus en plus préoccupée par une hausse des comportements violents et antisociaux. Ces derniers sont en effet souvent dus à l’alcool et les auteurs seraient principalement des hommes de 18 à 25 ans.

Malgré les mesures, le cas des supporters continue de poser problème au football anglais. Lors de l’Euro en France, l’Angleterre avait été menacée d’exclusion après des bagarres entre supporters anglais et russes à Marseille.

Depuis 2014, le nombre de supporters anglais interdits de stades s’élèverait à 142. La sanction intervient en tout cas à un moment important : plus de 4.700 membres du club officiel de supporters sont attendus samedi à Glasgow pour un match de qualification au Mondial 2018. Oppposant l’Angleterre à l’Écosse, le match est déjà considéré comme « à risques ».

 

 

A lire aussi >> Foot : 6 à 12 mois de prison pour les supporters racistes du métro parisien