À la uneFrance

Suspension de livraison de gaz par Gazprom : quel impact en France ?

Gazprom suspension livraison gaz France Engie impact sur les Français

À compter de ce jeudi 1 septembre, le fournisseur russe Gazprom suspend totalement ses livraisons de gaz au groupe français Engie.

Le géant russe du gaz l’avait annoncé dans un communiqué publié sur leur compte Télégram, le 30 août dernier dans la soirée : « Gazprom Export a notifié Engie d’une suspension complète des livraisons de gaz à partir du 1er septembre 2022 jusqu’à la réception en intégralité des sommes financières dues pour les livraisons« . Cette décision ferait en réalité suite à « un désaccord entre les parties sur l’application de contrats« .

En effet, ayant déjà fortement diminué depuis le début de la guerre en Ukraine, les livraisons de gaz russe à Engie étaient réduites à seulement 1,5 TWh (térawatt-heure) par mois, un chiffre à rapporter « à des approvisionnements totaux annuels en Europe supérieurs à 400 TWh« . Mais alors quel impact aura cette suspension sur les Français ?

Une volonté de rassurer

Invitée sur le plateau de Quotidien (TMC) ce mardi, la Première ministre Elisabeth Borne a tenu à rassurer les Français. Selon cette dernière, les potentielles coupures de gaz, en cas de pénurie, ne concerneront pas les ménages mais les entreprises qui en consomment davantage. Elle a par ailleurs invité les Français à moins consommer afin d’éviter le pire : « Chacun peut baisser sa consommation. Normalement, on devait être à 19 degrés partout. L’hiver, on a parfois tendance à pousser le chauffage (…) Tout ce qu’on peut faire pour baisser nos consommations ça nous évitera d’arriver à des situations où on devrait avoir des coupures« .

De son côté, l’énergéticien français Engie avait assuré en fin juillet avoir réduit son « exposition financière et physique au gaz russe« , précisant que cela ne représentait plus que 4% de ses approvisionnements. Le groupe a également rappelé mardi être en totale capacité de fournir ses clients pour l’hiver : « ENGIE avait d’ores et déjà sécurisé les volumes nécessaires pour assurer l’approvisionnement de ses clients et pour ses propres besoins, et mis en place une série de mesures pour réduire significativement les impacts financiers et physiques directs qui pourraient découler d’une interruption de gaz par Gazprom« .

À lire aussi : Quelles sont les fournitures scolaires qui ont augmenté cette année ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

À la uneMédias

"C'est tout, enfin pour moi" : La Voix ne sera plus "La Voix" dans Secret Story

À la uneSéries Tv

L'art du crime : Catherine Marchal en guest des nouveaux épisodes

À la uneFranceMusique

Blessure par balle : qu'est-il arrivé à Kendji Girac ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux