Du 29 avril au 19 août, l’exposition The Art of The Brick est présente à Paris pour la première fois. Au coeur du Parc de la Villette, vous découvrirez plus de 120 créations originales d’un artiste passionné, inspirées de l’univers des Super-Héros et Super Vilains de DC Comics. La particularité de l’exposition ? Toutes les sculptures sont en briques de Lego ! VL a visité l’exposition et en délivre son avis ici. Accrochez-vous, il y a de la brique dans l’air…

Qui n’a jamais joué aux Lego ? Mais oui, ces briques multicolores, de toutes formes et aux constructions infinies. À l’origine en bois et créée en 1932 par un charpentier danois, les fameuses briques en plastique telles que nous les connaissons émergent en 1958. Depuis, Lego est le numéro un sur le marché du jouet, touchant des millions d’enfants et adultes à travers le monde (près de 560 Milliards de pièces ont été fabriquées depuis 1949).

Nathan Sawaya posant à côté de son oeuvre la plus célèbre : Yellow. À l’occasion de l’exposition The Art of The Brick sur les super-héros de DC, une sculpture similaire mais avec un masque du Joker est présente.

Les Lego fascinent : même les adultes jouent et assemblent encore aujourd’hui des petites briques, pour le plaisir, mais aussi de manière plus « professionnelle ». C’est le cas de Nathan Sawaya. Cet artiste américain de 46 ans, juriste de profession, s’est détourné de sa carrière de droit pour se consacrer pleinement à sa passion : la construction d’oeuvres en Lego. Depuis, Sawaya a réalisé des centaines d’oeuvres en tout genre, de Han Solo en carbonite à la reproduction de la Joconde, en passant par la mosaïque et désormais, les super-héros ! C’est d’ailleurs le thème de sa dernière exposition (que l’on tease depuis déjà quelques paragraphes). De Sydney à Madrid, elle est désormais de passage à Paris pour quelques mois, après avoir attiré plus d’un million de visiteurs en l’espace de trois ans. En tête d’affiche : les personnages de l’univers DC Comics (Batman, Superman, le Joker, Wonder Woman…). Prêts pour une visite guidée ?

Nathan Samaya pose fièrement avec le Joker, première oeuvre de l’exposition – The Art of the Brick DC Super Heroes ©JaneHobson

De la forteresse de la solitude à la caverne de Batman

Dès le début, une vidéo entraîne le visiteur dans l’univers de Nathan Sawaya. Il raconte son parcours, ses difficultés et son processus de construction. Retenez que ce dernier est féru de philosophie et de développement personnel : on retrouvera tout au long de l’exposition des citations en tout genre et des conseils de vie. L’âme de l’artiste est entièrement dévoilée.

On apprend au passage que l’artiste dispose d’un atelier plein à craquer de briques : plus de 8 millions ! 2 millions de briques ont été nécessaires pour l’ensemble des sculptures. Puis vient l’exposition en elle-même. Ce sont 10 salles à thème qui se succèdent : le monde des super-héros comprend des petites statues des héros et vilains de DC comics, la forteresse de la solitude abrite plusieurs statues grandeur nature de Superman, le hall de la justice est tapissé de couverture de comics en briques, et la Batcave renferme la pièce la plus précieuse de la collection : la Batmobile de la chauve-souris, composée de 489 019 briques de Lego, l’objet mesure près de 5,50 mètres de long et comprend des éclairages pour rendre le tout ultra-réaliste.

La fameuse Batmobile : un demi-million de briques au compteur ! – The Art of the Brick DC Super Heroes ©JaneHobson

Accompagnées de descriptions toutes plus originales les unes des autres, les oeuvres sont soigneusement placées et éclairées de façon à les mettre en valeur. Aucune pièce de la collection n’est mise de côté, il y en a donc pour tous les goûts. De l’enfant fanatique des petites briques, à l’adulte passionné et nostalgique, chacun y trouvera son compte. Nathan Sawaya l’explique lui-même « travailler avec LEGO, cela signifie que vous devez parfois réfléchir comme un artiste et agir comme un ingénieur« . Pas un simple jouet donc.

Verdict : une exposition enthousiaste, entraînante et envoutante

Wonder Woman accompagnée d’une couverture de comics lui étant consacrée. C’est du 100% briques ! – The Art of the Brick DC Super Heroes ©JaneHobson

En terminant la visite, on se retrouve face à un mur vierge. L’artiste nous invite à l’imiter et s’adonner à nos propres créations, un panel de briques nous attendant dans des boites rangées à cet effet. Petit bonus : la boutique, très sympathique, qui propose des ouvrages rendant hommage aux autres artistes Lego. En sortant, on retrouve le sourire : finalement, on a le droit de retourner en enfance, suivre ses passions et rêver à n’en plus finir. C’est en tout cas le message que délivre Nathan Sawaya. À côté d’une statue de Batman, il invite à la réflexion : « Batman est littéralement le seul héros DC qui se construit lui-même. […] Regardez cette sculpture et réfléchissez à la manière dont vous construisez vous-même chaque jour, tout comme Batman se construit lui-même« . Un seul mot : merci. En tant que grand fan et joueur de Lego, l’exposition The Art of the Brick était un pur bonheur.

Ce que la rédaction a aimé

  • La présence de plus de 120 sculptures en Lego.
  • L’humour, acteur à part entière de l’exposition, et le développement personnel comme fil conducteur.
  • Les descriptions détaillées et les anecdotes délivrées par l’artiste.
  • La présence de l’ensemble des héros de DC comics, de Batman à Flash en passant par le Joker et Deathstroke.
  • La mise en scène et les décors en harmonie avec les sculptures.
  • Et last but not least : la qualité et la beauté des oeuvres.

En définitive : c’est une exposition à voir absolument, qui s’adresse à tout le monde et n’attend que d’être découverte !

Informations complémentaires

L’exposition, réalisée en partenariat avec Warner Bros et DC Entertainment, se situe dans l’espace Chapiteau, au Parc de la Villette (métro ligne 7 à la station Porte de La Villette), jusqu’au 19 août. Ouverture du mardi au dimanche, de 10h à 19h. Durée de la visite = environ 1 heure.

Liens utiles :