À la uneActualitéInternational

Tirs à Munich dans un centre commercial, au moins dix morts

Un homme a ouvert le feu dans un centre commercial de Munich (Allemagne), ce 22 juillet vers 18h30. Le dernier bilan de la police fait état de dix morts (dont l’assaillant) et de plusieurs blessés graves. Le centre et le quartier ont été bouclés pour commencer une opération.

Pour rafraîchir, cliquez ICI

12h40 : lien évident pour la police entre la fusillade d’hier et la tuerie en Norvège d’Anders Breivik, 5 ans plus tôt. 

12h35 : Selon les médias allemands, deux victimes ont 13 ans, trois ont 14 ans, une a 17 ans, une a 19 ans, une a 20 ans et une a 45 ans.

12h13 : “Le tueur souffrait d’une sorte de dépression, suivi sur le plan psychiatrique” selon le procureur.

11h33 : Huit des neuf victimes avaient entre 14 et 21 ans.

11h31 : Selon certains services de renseignement, le tireur d’hier n’avait aucun lien avec l’EI.

02h50 : Des jeunes et des enfants font partie des victimes (morts et blessés) selon le chef de la police.

02h47 : “Fin de l’alerte” selon la police.

02h30 : Selon la police, le tireur était un allemand d’origine iranienne de 18 ans. Ses motivations ne sont pas encore connues.

01h53 : Un seul tireur selon la police allemande et non trois. L’homme se serait suicidé. 

01h36 : Le nouveau bilan annonce 10 morts dont peut être un tireur selon Reuters et des sources policières. 

01h31 : 21 blessés selon le journal allemand Bild dont quelques uns en urgence absolue.

00h19 : une vingtaine de personnes seraient hospitalisées après les attaques de Münich.

00h12 : le corps retrouvé à un kilomètre du centre commercial serait bien celui d’un des tireurs présumés. L’homme portait sur lui un sac à dos rouge. Un robot démineur avait été dépêché près du corps pour s’assurer que le sac ne contienne pas d’explosifs.

00h00 : “Le mobile de cet acte odieux n’a pas été complètement éclairci, nous disposons encore d’indices contradictoires”, a déclaré Frank-Walter Steinmaier, le chef de la diplomatie allemande.

23h50 : Boris Johnson, ministre des affaires étrangères britannique et ancien maire de Londres, a aussi présenté ses condoléances. Au préalable, il s’était entretenu avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

23h39 : Donald Trump, le candidat républicain à la présidence des Etats-Unis, a réagi à l’attentat de Münich sur son compte Facebook. “Nos prières à ceux touchés par l’horrible attaque de Munich. Cela ne peut pas continuer. La montée du terrorisme menace le mode de vie de toutes les personnes civilisées, et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour l’empêcher”.

23h32 : un autre corps aurait été retrouvé à environ un kilomètre du centre commercial, selon plusieurs médias allemands. Il pourrait s’agir d’un autre assaillants. L’homme portait un sac à dos rouge. Un robot démineur a été dépêché sur place pour inspecter le sac et pour s’assurer qu’il ne contienne pas d’explosifs.

23h15 : Angela Merkel, la chancelière allemande, va réunir demain un conseil de sécurité, selon un porte-parole du gouvernement.

23h09 : la chancellerie n’exclut pas le mobile terroriste selon Peter Altmaier, directeur de la chancellerie fédérale, “même si cela ne peut être confirmé pour le moment”.

23h04 : le neuvième corps retrouvé dans le centre commercial est bien celui d’un des tireurs. On ne sait pas si ce tireur s’est suicidé ou s’il a été abattu par les forces de l’ordre.

23h02 : les victimes de la fusillade sont en train d’être évacuées par les services de secours.

22h45 : une neuvième personne serait morte dans cet attentat. Mais la police munichoise cherche à savoir si le corps, retrouvé dans le centre commercial, appartient à l’un des auteurs de la fusillade. Car selon les journaux Bild et TZ, un des assaillants se serait suicidé.

22h41 : les mosquées de Münich ont affirmé qu’elles resteront ouvertes pour héberger des gens en difficulté.

22h36 : Wassim Nasr, journaliste à France 24 et spécialiste du djihad a déclaré : “A ce stade, personne ne sait qui est le ou les responsables , la police dit ‘peut-être trois’ sans affirmer le chiffre.”

22h29 : un nouveau bilan de la police de Münich fait état de huit morts.

22h26 : Hillary Clinton, la candidate démocrate à la présidence des Etats-Unis, a elle aussi apporté son soutien à l’Allemagne. Elle a déclaré sur Twitter qu’elle “surveillait la situation à Munich”.

22h23 : la mairie de New York sera illuminée aux couleurs de l’Allemagne jusqu’à lundi, pour rendre hommages aux victimes de la fusillade de Münich.

22h15 : l’ancien premier ministre français Jean-Marc Ayrault affiche à son tour son soutien à l’Allemagne.

22h10 : un numéro d’urgence a été mis en place par la police pour informer les citoyens.

22h07 : le gouvernement allemand a réuni une cellule de crise à la chancellerie, à Berlin, après la fusillade de Münich.

22h02 : une vidéo amateur circulant sur le web montre un des terroristes présumés en train de tirer sur des passants aux abords d’un McDonald’s.

21h57 : le ministre de l’Intérieur allemand Thomas de Maizières a interrompu ses vacances. Le ministre n’a appris ce qu’il s’est passé à Münich que tardivement, car il était dans un avion en partance pour les Etats-Unis.

21h47 : la police munichoise demande aux internautes ne pas divulguer de rumeurs sur la toile. “Cela nous rendrait service”, a-t-elle indiqué sur Twitter.

21h37 : “Six morts et plusieurs blessés graves”, a confirmé la police.

21h29 : François Hollande, le président de la république française, a adressé ce soir un “message personnel de soutien” à la chancelière allemande Angela Merkel, selon l’Elysée. Le premier ministre Manuel Valls a également adressé un message de soutien. “Vive émotion et solidarité totale avec le peuple allemand dans ce moment terrible”, a-t-il écrit.

21h22 : Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste, a apporté son soutien à la ville de Münich et au peuple allemand.

21h18 : une fausse vidéo de l’attentat du centre commercial de Münich circule en ce moment sur le web. Il s’agit en fait d’un exercice anti-terrosisme réalisé à Manchester, en Angleterre.

21h12 : les partisans de l’Etat islamique se réjouissent de l’attaque dans un centre commercial de Münich selon l’agence Reuters. “Dieu merci, que Dieu apporte la prospérité à nos hommes de l’Etat islamique”, peut-on lire sur un compte Twitter qui relaie les messages de l’organisation djihadiste. “L’Etat islamique se développe en Europe”, s’est réjouit un autre utilisateur de Twitter, connu pour soutenir l’Etat islamique via son compte.

21h09 : le président des Etats-Unis Barack Obama aurait apporté “tout son soutien” à la ville de Münich. “Nos coeurs sont avec les Allemands”, aurait-il déclaré. Obama appelle cependant à la prudence : “Nous ne savons pas encore ce qui est arrivé à Münich.”

21h02 : la police münichoise parle officiellement d’“acte teroriste”.

20h57 : “des unités de police de toute la Bavière se rendent à Münich”, selon le journal allemand Das Bild. Selon un autre journal, l’Abendzeitung München, le GSG9 a également été dépêché. Cette unité d’intervention spéciale a été crée en 1972, après les attentats des Jeux Olympiques de Münich.

20h45 : l’AFP et la radiotélévision bavaroise Bayerische Rundfunk font état d’un bilan de six morts et de plusieurs blessés.

20h40 : en soutien à la police de Munich, la police nationale française demande elle aussi d’éviter de publier des photos et vidéos de l’attaque et de l’opération de police.

20h38 : l’attaque n’a pour le moment pas été revendiquée. Cependant, des propos que rapportent l’agence Reuters parlent de “tireurs fous” et évoquent un “soupçon d’attaque terroriste“, écrit Le Figaro.

20h33 : la police de Munich tweete des information en français désormais, pour toucher un maximum d’internautes.

munich

Capture d’écran Twitter

 

20h30 : deux hôpitaux des plus proches du centre commercial et des plus importants appellent tous les médecins et infirmières de la ville à les rejoindre, pour s’occuper au mieux des blessés, fait savoir Libération.

20h28 : les hashtags #OpenDoors et #OffenTür (porte ouverte en allemand) circulent actuellement sur les réseaux sociaux pour accueillir ceux ne pouvant pas rentrer chez eux après la fusillade perpétrée dans ce centre commercial de Munich.

20h23 : les chemins de fer allemands annoncent l’évacuation en cours de la gare central de Munich. La plupart des lignes de transport en commun de la ville ont déjà été interrompues.

20h17 : France Info confirme qu’il y a “plusieurs lieux de fusillade” et qu’une “chasse à l’homme” est en cours dans la ville. la situation reste “très confuse“.

20h09 : la police confirme ce qu’on vu des témoins : il y avait trois personnes portant des armes avant qu’ils ne tirent. Information relayée sur la page Facebook de la police :

20h03 : une source policière indique qu’il y aurait “au moins six morts” dans la fusillade dans le centre commercial de Munich.

20h00 : l’auteur de la fusillade n’est toujours pas identifié par la police, une rumeur de seconde fusillade en cours dans le métro est toujours actuelle :

19h55 : nombreux sont ceux qui prennent des photos et filment la scène de la fusillade. La police de Munich demande à ne pas prendre de tels clichés, afin de simplifier le travail de la police :

19h52 : la police de Munich craint l’existence d’une fusillade ailleurs dans la ville, et conseille aux habitants de la ville entière de ne pas sortir de chez eux.

19h49 : le ministère de l’Intérieur confirme à la chaîne ITV que le bilan est d’au moins trois morts dans la fusillade.

19h45 : comme pour les attaques de Paris et de Nice, Facebook a réactivé son outil “Safety Check” pour permettre aux Munichois de dire qu’ils sont en sécurité chez eux.

munich

Capture d’écran Facebook

19h40 : la police, après le centre commercial, verrouille les issues des transports en commun débouchantdirectement sur la galerie.

munich

Luka Schulz | DPA

 

19h33 : le flou demeure autour de l’auteur de l’attaque. Il pourrait être seul ou ce serait un groupe, la police n’exclue aucune possibilité pour le moment.

19h26 : selon cette vidéo postée par un témoin, le tireur a commencé à tirer devant un McDonald’s. Attention, ces images peuvent être choquantes.

https://twitter.com/johndeconner/status/756538569963995136

 

19h21 : comme l’indique ce journaliste de SAT 1, des policiers en “gilets pare-balles” ont bloqué la zone :

 

19h17 : l’auteur de l’attaque a tiré aléatoirement sur la foule avant de s’engouffrer dans une station de métro, selon le quotidien allemand Bild.

19h13 : la police de Munich demande aux habitants de rester cloîtrés chez eux et de ne pas s’approcher du périmètre de sécurité déployé autour du centre commercial Olympia Einkaufszentrum :

19h09 : selon le journal allemand Münchener Abendzeitung, au moins quinze morts sont à déplorer dans cette attaque. La télévision NTV parle elle d’environ 10 victimes.


Par Tristan Alary, Arnaud Le Quéré et Romain Gaspar

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

La traque : "Va te faire voir" répond Yves Rénier au fils de Fourniret

À la uneArtCultureÉtudiant

L’Art digital : rencontre avec l’artiste Cherubini

À la uneActualitéInternationalPolitique

Au commencement était la CDU

À la uneSport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux