À la uneBrèvesEquitation

Tom MCEwen en vainqueur aux 5 Etoiles de Pau

Ce week end, du 24 au 27 octobre, se tenait les 5 Etoiles de Pau. La compétition équestre de saut d’obstacle s’est cloturé sur une victoire de l’anglais Tom MCEwen et son cheval français TOLEDO DE KERSER.

Leader au provisoire après le dressage, toujours leader après le cross, le Britannique Tom McEwen, grâce à un splendide sans-faute sur le test de saut d’obstacles, remporte son premier CCI 5*-L aux commandes du hongre Selle Français Toledo de Kerser. Il devance deux Australiens : Christopher Burton, associé à Quality Purdey, et Shane Rose, sur Virgil.  Meilleur cavalier français à l’issue du cross, le champion olympique par équipe Mathieu Lemoine conserve son statut et prend une belle neuvième place au classement final, associé à sa  jument Tzinga d’Auzay qui courait, sur les 5 Etoiles de Pau, le plus gros concours auquel elle a jamais participé.

Les réactions a la fin du week end

Tom McEwen (GBR) :

« Les 5 Etoiles de Pau resteront le premier CCI 5*-L de ma carrière que je remporte. Le cheval a été fantastique, sur ce dernier test du saut d’obstacles. Il signe un super tour, très agréable à monter en tant que pilote. Il suffisait de bien le diriger, d’avoir un bon contrat de foulées, et le reste suivait. »  

Shane Rose (AUS) :

«  Je suis «  très content » (en français dans le texte). J’ai une pensée toute particulière pour ma femme, restée à la maison avec nos quatre enfants, et qui m’a laissé venir en France, à l’autre boût du monde, vivre cette merveilleuse compétition. Le dressage ne s’est pas passé aussi bien que je l’aurais souhaité. Mais le cross et le saut d’obstacles ont été bons. C’est ma deuxième participation aux 5 Etoiles de Pau, la première ne m’avait pas autant réussi. » 

Mathieu Lemoine (FRA) :

« Je partais sur le saut d’obstacles avec un crédit de deux barres pour conserver la place que j’occupais après le cross. La piste était très bonne et ça a bien aidé ma jument. Elle renverse deux barres, mais a déjà fait bien pire sur plus petit niveau. On la connaît maintenant, elle a ses qualités et ses défauts mais a surtout un énorme coeur : c’est ce qui lui vaut ce beau classement aujourd’hui. » 

Pascal Sayous, organisateur des 5 Etoiles de Pau :

«  Sans les Anglais, une immense nation du concours complet, il n’y a pas de CCI 5*. Cela faisait très longtemps qu’un cavalier britannique ne s’était pas imposé à Pau et c’est  une grande fierté d’avoir un si grand cavalier qui s’impose ici. En plus sur un cheval  français ! » 

Pour retrouver les résultats complets, rendez vous sur le site officiel de la compétition.

A lire aussi : Equita Lyon 25ème édition, un évènement à ne pas manquer !

About author

Raymond Stephane Journaliste VL-media
Related posts
À la uneActualitéBrèvesCulturePop & Geek

Marvel : Le tout premier comics vaut plusieurs millions

À la uneActualitéBrèvesBuzzHigh Tech

Les vitres pas si incassables du Cybertruck de Tesla

À la uneActualitéArt / ExpoCulture

Irving Penn donne vie aux natures mortes avec Still Life

À la uneActualitéBrèvesFoot

Le Parc des Princes s’apprête à changer de nom

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux