À la uneActualitéSport

Tour de France 2017 : dispositif de sécurité renforcé sur les routes de la Grande Boucle

A trois jours de la première étape du Tour de France 2017, le dispositif de sécurité de la Grande Boucle s’annonce plus que jamais renforcé. Afin d’assurer la sécurité des 12 millions de spectateurs fidèles à l’événement, 13 000 gendarmes et 10 000 policiers seront mobilisés sur le bord des routes.

A l’occasion de cette 104e édition du Tour de France, le directeur de la compétition Christian Prudhomme a annoncé la mise en place d’un dispositif de haute sécurité. Etat d’urgence, risques d’attentats terroristes et dangers routiers, les menaces qui pèsent sur le Tour de France nécessitent ainsi une protection de haute surveillance de la part des autorités.

“Quand on a 12 millions de personnes sur le bord des routes, des véhicules qui passent, des coureurs devant et derrière, il faut faire attention afin que l’enthousiasme n’élimine pas l’attention”

Selon un communiqué publié par le ministère de l’Intérieur, “13 000 gendarmes et 10 000 policiers seront mobilisés afin d’assurer la sécurité des spectateurs, des coureurs et des suiveurs sur les 3 540 kilomètres de routes empruntées par la course.”

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, annonce un dispositif de sécurité renforcé à l’occasion de cette 104e édition. (PetiteRepublique.com)

Mobilisation du GIGN

A travers un entretien accordé au quotidien Le Figaro, le directeur de la course a également rappelé la mobilisation du GIGN à l’occasion de l’événement. “En 2016, pour la première fois, en plus des 23 000 policiers et gendarmes qui sont là chaque année pour assurer la sécurité globale du Tour de France, il y a eu l’arrivée du GIGN.” Le Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale sera de nouveau présent lors de cette édition, représenté par 14 membres dont certains avaient déjà été mobilisés en 2016.

“Le premier risque est routier”

Par ailleurs, “des équipes cynophiles, spécialisées notamment en recherche d’explosifs dans les flux de personnes, seront également engagées chaque jour pour participer à la sécurisation des zones de départ et d’arrivée”, a indiqué le ministère de l’Intérieur. “La nouveauté, c’est qu’il y aura une équipe de gendarmes avec des chiens qui peuvent détecter des explosifs en mouvement, qui seront attentifs partout, mais en particulier autour des podiums”, a précisé Christian Prudhomme.

“Nos agents de sécurité seront plus nombreux cette année à l’intérieur du village départ ou des zones stricto sensu Tour de France, avec également des chiens, ce qui n’était pas le cas les années précédentes.”

Marius Bocquet

About author

Étudiant en journalisme à l'Académie ESJ Lille et en Science Politique à l'Université de Lille
Related posts
À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le match Pence/Harris : De l'importance du vice-président

À la uneActualitéFranceSport

Cyclisme : Julian Alaphilippe, de l'armée jusqu’au trône mondial

À la uneBrèvesMédias

Opéré du cœur, Michel Drucker repousse sa rentrée sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux