France

Travaux dans la maison : comment les choisir et les financer ?

Vous voulez donner plus de valeur à votre maison ? La rendre plus agréable à vivre ? Augmenter votre confort ? Il semblerait que des rénovations soient de mise. D’ailleurs, l’été est propice aux travaux d’amélioration : profitez-en. Mais comment les choisir ? Et comment financer des travaux dans la maison, surtout lorsqu’ils sont importants ? Suivez le guide !

Commencez par la conception et la planification

C’est la base de toute rénovation dûment menée. Qu’il s’agisse d’une esquisse sur une feuille, de plans architecturaux complets ou d’une idée assez précise que vous avez en tête, commencez par concevoir votre projet.

L’essentiel est de bien cadrer et planifier vos travaux en amont. Cela limitera les ajustements (potentiellement coûteux et chronophages) pendant leur réalisation. De plus, vous aurez ainsi une meilleure visibilité sur les coûts et le budget requis.

Ensuite, divisez les étapes de votre projet de rénovation et listez celles que vous ferez vous-même ou confierez à un professionnel. Enfin, recherchez des entrepreneurs et des sous-traitants pour les travaux à externaliser. Demandez alors des devis détaillés à des prestataires concurrents pour trouver l’offre qui vous conviendra le mieux.

Une fois votre budget établi, vous pourrez alors penser au financement. Selon votre situation, vous pourrez utiliser vos économies et/ou une autre option pourrait être de souscrire un crédit. Pour un prêt personnel, le mieux est de comparer plusieurs options sur un site tiers comme LoanScouter. Et pour un prêt immobilier, pensez aussi à comparer des offres de différents organismes.

Les grosses rénovations en priorité

Ensuite, il faut achever les plus gros projets en premier car ils ont un impact sur les rénovations suivantes. Ces travaux majeurs incluent entre autres la réparation ou le remplacement du toit, la réfection des fondations, le traitement des infiltrations d’eau, l’amélioration de l’isolation ou encore l’installation ou la réparation des fenêtres et du bardage.

Attention, renseignez-vous aussi sur les éventuels permis de construire requis pour certains travaux de grande ampleur.

En outre, les rénovations structurelles vous assurent aussi des fondations solides et durables, indispensables pour les futurs travaux. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter un expert pour réaliser un audit de votre bâtisse. Il vous indiquera les rénovations prioritaires, tant dans une optique de sécurité que d’économies et d’écologie.

De même, mieux vaut finaliser toutes les installations d’électricité, de plomberie, de ventilation et de climatisation avant d’envisager des travaux plus secondaires voire cosmétiques.

La touche finale en dernier

Pour finir, vous pourrez vous consacrer aux finitions. Il s’agit d’abord des différents revêtements (sol, mur et plafond). Pour les murs, vous avez le choix entre la peinture, le papier peint, le crépi, le lambris, la toile de verre, le carrelage, la pierre ou encore un tissu mural. Idem au niveau du sol, une multitude d’options s’offrent à vous : parquet, linoléum, carrelage, pierre, etc.

Enfin, n’oubliez pas la pose des baguettes, plinthes et moulures. Ces touches finales feront toute la différence !

L’avantage est que ces travaux sont très accessibles, même aux bricoleurs débutants. Si vous avez du temps et l’envie d’apprendre, vous pourrez vous en charger vous-même. Vous économiserez ainsi plusieurs centaines d’euros sur votre budget rénovations.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceMusique

Blessure par balle : qu'est-il arrivé à Kendji Girac ?

ActualitéÉtudiantFrance

"Conjugaison être", "conjugaison avoir", ... : 5 conseils pour éviter les pièges

À la uneFrancePolitique

Violence des jeunes : quelles sont les annonces de Gabriel Attal ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … le terrible destin des résistants du Vercors

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux