À la uneActualitéFootSport

Trophée des champions : Paris envoie un message clair à Monaco

Paris

Le Paris Saint-Germain a remporté ce samedi soir à Tanger le Trophée des champions face à l’AS Monaco (2-1). Privés de titre de champions de France la saison passée par les Monégasques, les Parisiens ont envoyé un message clair à leurs adversaires du soir : « Nous voulons récupérer le titre. »

Privé du titre de champion de France et encore traumatisé par la « remontada » barcelonaise en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain veut se racheter. Et quoi de mieux pour lancer cette nouvelle saison qu’une victoire en Trophée des champions face au rival monégasque ? Avec un effectif inchangé et le renfort du latéral droit Dani Alves en provenance de la Juventus Turin, Paris est taillé pour récupérer son trône national.

Paris domine mais se fait piéger

Pourtant les Monégasques, avec leurs recrues Terence Kongolo et Youri Tielemans, ont fait mouche les premiers ce samedi à Tanger, dans un stade quasi plein. A l’origine de ce but, une superbe collective au milieu de terrain. Fabinho s’est appuyé sur Falcao qui a remis en une touche de balle à Tielemans. Le milieu de terrain belge a alors lancé en une touche Djibril Sidibé, qui s’est retrouvé seul face à Aréola. Avec beaucoup de sang froid et de maîtrise, l’ailier a exécuté un délicieux ballon piqué au-dessus du gardien parisien.

Avant cette ouverture du score, Paris s’était montré dangereux par trois fois. D’abord par Dani Alves, nouvelle recrue parisienne en provenance de la Juventus Turin. Le Brésilien, qui jouait ailier droit, a vu sa reprise du gauche aux 11 mètres sur un centre de Rabiot repoussée par Subasic (6ème). Puis par Edinson Cavani. Servi à ras de terre par Kurzawa lancé sur la gauche, l’attaquant uruguayen a repris en taclant mais a été contré par Jemerson (14ème).

Et enfin par Javier Pastore. L’Argentin a récupéré au second poteau un corner parisien tiré par Alves à droite. Pastore a amorti de la poitrine et repris du pied droit, juste au-dessus (27ème). Dominer n’est pas forcément gagner…

Le bijou de Dani Alves

Vexé, le PSG a aussitôt répondu en début de seconde mi-temps. Et quelle réponse ! Un coup franc des 25 mètres expédié en pleine lucarne par la recrue Dani Alves (51ème). Quel beau match !

Et douze minutes plus tard, Alves le buteur s’est mué en passeur décisif. Lancé par Thomas Meunier dans son couloir droit, l’ancien joueur du FC Barcelone a eu tout le temps d’adresser un centre parfait pour la tête victorieuse d’Adrien Rabiot (2-1).

Monaco aura eu l’occasion de revenir à 2-2 à la 81ème minute. Sur un corner tiré à gauche par Thomas Lemar, Carillo s’est élevé et a repris de la tête. Aréola a repoussé. Derrière, Saint-Maximin, rentré en jeu, était bien placé pour reprendre de près. Mais il s’est fait tacler au dernier moment par Thiago Silva. Paris tient donc son Trophée des champions. Le club de la capital a ainsi fait le plein de confiance. Il commencera la reconquête du titre de champion de France le 5 août, au Parc des Princes, face au promu du Amiens SC.

Related posts
À la uneEnvironnement

C'est quoi la "ligue de protection des vers de terre" ?

ActualitéCinémaMusique

5 artistes partis trop tôt

À la uneMédias

Fausse Voix, fausse maison,... les rebondissements incroyables de Secret Story

ActualitéSéries Tv

Fiction française 2023 - 2024 (ép. 1) : quelle est la réussite de la saison ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux