À la uneActualitéInternational

Trump au pays des « criminels et des violeurs »

Trump

Donald Trump doit rencontrer aujourd’hui le président mexicain, Enrique Peña Nieto, lors d’un entretien en privé à Mexico. Cette rencontre intervient avant le très attendu discours du candidat républicain sur l’immigration, attendu de longue date par ses partisans. 

« J’ai accepté l’invitation du président mexicain, Enrique Peña Nieto, et ai hâte de le rencontrer demain », a écrit le candidat républicain à la Maison Blanche sur Twitter, mardi en fin de soirée. La rencontre a été confirmée par le compte officiel de la présidence mexicaine.

Ce passage de Trump est une surprise dans la mesure où celui-ci n’a jamais été tendre avec le Mexique, bien au contraire. Il avait expliqué que les immigrés mexicains étaient des trafiquants de drogue, des voleurs et des criminels : « Quand le Mexique nous envoie ses gens, ils n’envoient pas les meilleurs éléments. Ils envoient ceux qui posent problème. Ils apportent avec eux la drogue. Ils apportent le crime. Ce sont des violeurs », avait-il déclaré en juin dernier, une déclaration jugée « absurde » par Mexico.

Un mur financé par les mexicains

Le sulfureux candidat avait promis de construire un grand mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique afin d’empêcher l’immigration illégale. Il avait par ailleurs déclaré que le financement de ce mur devrait être supporté par les mexicains eux-mêmes, suscitant l’indignation d’Enrique Peña Nieto. Ce dernier avait en réponse comparé le discours de Donald Trump à ceux d’Aldof Hitler et Benito Mussolini pendant leur ascension vers le pouvoir.

Trump

Donald Trump a également promis de construire un grand mur à la frontière mexicaine afin d’empêcher l’immigration illégale.
Crédit photo : AP

Au Mexique, l’arrivée de Trump passe mal. Si la présidence insiste sur le fait que cette rencontre permettra au président Peña Nieto de défendre les intérêts des migrants aux Etats-Unis, l’annonce de cette visite n’enchante guère la classe politique et la population mexicaine. Forcé d’honorer l’invitation qu’il a lancée, Peña Nieto a posté sur son compte Twitter des messages qui ont tout l’air d’une justification : “Je crois dans le dialogue pour promouvoir les intérêts du Mexique et surtout, pour protéger les Mexicains, où qu’ils soient”.

Peña Nieto devra rivaliser d’habileté pour faire basculer dans son camp l’intérêt de la rencontre, alors que sa cote de popularité est au plus bas. En effet, une poignée de main entre les deux hommes serait perçue comme un cadeau fait à Donald Trump et nombreux sont les citoyens mexicains à traiter leur président « d’idiot”.

A lire aussi : Donald Trump promet des expulsions dès qu’il sera élu

Crédit photo Une : AP

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette dernière soirée des Battles ?

À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

ActualitéInternationalNon classéSport

5 événements qui ont marqué l’Histoire des Jeux olympiques

ActualitéSéries Tv

Que sont devenus les acteurs de La petite maison dans la prairie ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux