Cette crainte est confortée par le fait que les parents sont 85% à déclarer qu’ils entendent ce que l’enfant écoute avec un casque en voiture sur de longs trajets. Ils sont également 95% à entendre ce que l’enfant écoute à la maison, tandis que 15% des enfants de 7 à 12 ans et plus d’un tiers des adolescents reconnaissent « écouter fort » sur au moins un support (tablettes, ordinateurs, smartphones, jeux vidéos).

« Une pression sur le tympan ressemblant à un tsunami »

Le Dr Klein a ajouté qu’un volume trop élevé provoque un vieillissement « prématuré et irréversible » de l’oreille interne. « 90 décibels avec des écouteurs crée sur le tympan une pression semblable à celle d’un tsunami« , a-t-il précisé. Rien que ça…

En janvier, la ministre de la Santé Marisol Touraine avait annoncé que la limitation du niveau sonore des casques audio était à l’étude, mais des responsables de fabricants contactés par l’AFP avaient estimé que cette limitation serait compliquée à mettre en œuvre.