À la uneActualitéFranceSociété

Un professeur agressé et contraint de changer d’établissement

Les collègues d’un professeur d’un collège lyonnais ont décidé de se mettre en grève à la suite d’une agression verbale concernant le contenu de son cours.

Jour de rentrée sous tensions pour le collège Les Battières dans le cinquième arrondissement de Lyon. Les professeurs ont lancé un mouvement de grève le 4 janvier pour protester contre l’agression d’un professeur. L’un de leur collègue se voit contraint de quitter l’établissement après s’être fait agresser verbalement par un parent d’élève.

Le 9 novembre, l’homme qui enseigne l’histoire-géographie a été pris à partie par le parent d’une élève en raison du contenu de son cours sur la laïcité. Une agression qui s’est produite seulement une semaine après l’hommage rendu à Samuel Paty. Des enseignants reprochent au rectorat de ne pas avoir retenu la leçon donnée par l’assassinat de ce dernier. “Il y a une contradiction majeure entre l’hommage national rendu à Samuel Paty, les injonctions que l’on a d’organiser une journée de la laïcité, et l’absence de réaction du rectorat face à cet événement” dénonce un professeur auprès de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Malgré des tentatives de conciliation avec la famille qui n’ont rien donné, le professeur a porté plainte pour agression et diffamation. Il estime “ne plus pouvoir exercer dans ces conditions” et s’est donc mis en congé maladie. Il s’est adressé au rectorat le 4 janvier dans le but de se reconvertir.

“Quand il est victime d’une agression, c’est lui qui doit partir par la petite porte, en catimini. C’est scandaleux” dénoncent ses collègues. Ils réclament désormais une “convocation des parents en bonne et due forme” et l’envoi des enfants concernés vers un autre établissement “dans un souci d’apaisement”. D’autres s’inquiètent de leur liberté d’exercer, qui semble de plus en plus contrainte : “Le fait qu’un parent d’élève puisse être intrusif quant au contenu de nos cours, on va être obligés de s’autocensurer”.

Et l’histoire ne s’arrête pas là. Une semaine après l’agression du professeur la fille du parent en question a ramené un couteau avec elle. Elle a immédiatement été exclue, mais une seule journée, sans passer devant un conseil de discipline. Une sanction bien trop légère pour les enseignants de l’établissement. Entrainant selon eux un manque de soutien de la part du collège. Ils affirment ne plus se sentir en sécurité dans le cadre de leurs cours.
Le mouvement de grève se poursuit ce mardi 5 janvier alors qu’aucune mesure n’as encore été prise.

A lire aussi : Disparition de Barbara Shelley, actrice anglaise vue dans des films de la Hammer ou dans Doctor Who

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Lucifer, le Diable tire sa révérence

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF

À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux