Covid19: Arrivée de l’attestation de sortie dérogatoire en format numérique. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneHigh TechPolitique

Une application qui détecte le corona virus

crédit : Minh NGUYEN / AFP

Fin janvier 2020, le monde a les yeux rivés sur la Chine, plein d’inquiétudes. Pour cause, une rumeur d’épidémie de type virale aurait été détectée à Wuhan, une province chinoise. Causant une panique générale de la part de toute la population. Les autorités chinoises décident de réagir en créant une application mobile.

Le CoronaVirus détecté Wuhan 

Connu sous le nom Corona Virus, la folle histoire du virus fait réagir lorsque plusieurs personnes meurent soudainement dans des circonstances inconnues dans la région de Wuhan, à la suite de consommation non contrôlées de chauve-souris, lors d’un premier constats. D’autres cas spécifiant l’origine du virus ne sont pas à exclure.  Repéré en décembre 2019, le corona virus n’est pas un virus inconnu des services de santé. Son génome s’apparente fortement à d’autres virus connus qui donnent la grippe, le rhume ou encore la bronchite. 

À lire aussi : «  Zéro Émission » : Votre nouveau magazine dédié à l’environnement

Une application qui localise  le virus 

Au milieu d’une panique générale, la technologie semble avoir trouvé une solution. La Chine a mis en place un dispositif spécial pour pallier au problème et rassurer la population très inquiète. Grâce à l’état chinois qui exerce une surveillance quasi omniprésente de ses habitants. Les autorités ont développé une application qui permet de détecter les personnes contaminées par le virus ou suspectées de l’être en utilisant la géolocalisation. Le « Close Contact Detector » de son nom est disponible sur les plateformes de téléchargement mobile tels que App Store ou Google Play, exclusivement sur le marché chinois. 

Comment ça marche ? 

En théorie, l’application informerait  l’utilisateur via l’analyse de données personnelles d’autres utilisateurs d’une probable exposition au virus. Les faits et gestes sont surveillés et ainsi relayés aux utilisateurs qui decouvrent les personnes potentiellement touchées ou ayant été en contact de loin ou de près avec le virus. Ceux qui ont pu croisé leur chemin. Une simple saisie de numéro de téléphone permet d’accéder à ce service. La Chine a instauré des normes de sécurité très strictes dont le port du masque et un couvre feu. Des mesures drastiques telles la quarantaine ou la construction d’un hôpital sont à l’ordre du jour. Ce n’est pas la première fois que la Chine use de la technologie pour s’immiscer dans la vie privée des gens. D’ailleurs, le gouvernement chinois prévoit d’autres dispositifs du genre à l’avenir dont un système de notation prévue pour les prochaines années.
 

Jeune femme chinoise portant un masque de protection (source)
About author

« Aimer le journalisme, c’est aimer son quotidien et pas seulement ses exploits » - Michel Field
Related posts
À la uneActualité

Coronavirus : "le discours personnel" d'Elisabeth II ce soir aux Anglais

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Freud troque la psychanalyse contre l'horreur ésotérique

À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux