À la uneFrance

Une mère d’enfants handicapés monte en haut d’une grue pour demander un logement adapté

Leila Ketrouci, mère de deux enfants handicapés, est montée au sommet d’une grue de chantier, à Toulouse, ce jeudi 24 juin. Elle souhaite alerter les pouvoirs publics de sa situation, afin d’obtenir un logement adapté.

Ce jeudi 24 juin, vers 5h du matin, Leila Ketrouci a décidé de monter en haut d’une grue de chantier, située à Toulouse. Une démarche peu commune mais nécessaire pour cette mère de trois enfants. Une maman solo de trois enfants, dont deux atteints du syndrome de Cohen ainsi que de troubles autistiques.

Ce que Leila Ketrouci demandait, c’est un logement adapté et sécurisé à Toulouse pour ses enfants et elle. Sans ça, elle ne descendrait pas de la grue sur laquelle elle était juchée. Mais cette maman a obtenu gain de cause dans l’après-midi et a pu descendre de la grue. En effet, elle a pu obtenir un logement en périphérie de Toulouse, proche des structures dont elle a besoin pour ses enfants.

« Maman à bout de souffle »

Dans une publication Facebook, sur la page qu’elle a créée « Maman à bout de souffle », Leila Ketrouci explique son histoire ainsi que des problèmes qu’elle rencontre. Elle y révèle notamment avoir dû arrêter de travailler en 2012 pour s’occuper de ses enfants handicapés. « J’ai engagé des démarches depuis 3 ans afin d’obtenir un logement social adapté sur Toulouse mais sans succès. Cette demande est de la plus haute importance car il n’est plus possible pour moi de poursuivre dans ces conditions », écrit-elle.

Leila Ketrouci demandait donc qu’on lui trouve un logement adapté, situé près du CHU de Toulouse Purpan. Ses enfants doivent s’y rendre régulièrement afin de consulter plusieurs spécialistes différents. Notamment pour des soins de kinésithérapie, de psychomotricité, d’orthophonie, ou encore d’ergothérapie.

Une demande auprès de Sophie Cluzel

En décembre dernier, Leila Ketrouci avait interpellé la secrétaire d’Etat chargée des Personnes Handicapées, Sophie Cluzel, sur sa situation. Cette dernière avait répondu dans une lettre qu’elle avait « immédiatement transmis » sa requête à l’Agence régionale de santé Occitanie, ainsi qu’à la Caisse nationale d’assurance maladie. Mais depuis ce 16 décembre 2020, rien n’a été fait.

À lire aussi : Covid-19 : Castex met en place un “plan d’action renforcé” dans les Landes

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

Fausse Voix, fausse maison,... les rebondissements incroyables de Secret Story

À la uneSanté

C'est quoi le Parvovirus dont on recense de plus en plus de cas graves ?

À la uneMédias

Koh-Lanta renouvelée pour deux saisons supplémentaires

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : pourquoi tout le monde va douter de Kilian ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux