À la uneActualitéFranceSociété

Alternatives écologiques : The Sustainable Design School, le design au service de l’environnement

Créé en 2013, la Sustainable Design School est la seule école en France qui allie design et écologie. L’établissement cherche à sensibiliser ses élèves aux enjeux écologiques actuels à travers des cours de développement durable et d’éco-conception. Les étudiants apprennent à connaître le monde du design dans le contexte actuel de la croissance verte. Camille Aoun, directeur commercial et marketing de l’école, a répondu à quelques questions pour expliquer cette nouvelle conception du design. 

Comment vous est venue l’idée de ce concept novateur? 

L’idée de ce concept est venue du directeur et des présidents de l’école qui ont une forte expérience dans l’architecture navale et le design de produit. Ils voulaient allier leurs connaissances dans le domaine du design pour apporter une solution aux enjeux actuels. 

Vous parlez d’une vision du design durable, comment définissez-vous le « design durable »? Est-il l’avenir du monde du design?

Le design durable pourrait se définir comme un design écologique, responsable du monde qui l’entoure, plus propre et plus utile avec des produits qui répondent mieux aux besoins de l’utilisateur.

Vous travaillez également sur les problématiques relatives aux desing thinking. Qu’est ce que ce concept ?

Le design thinking c’est le design par la pensée : réfléchir à un produit ou à une solution pour un service. L’école a par exemple proposé à ses élèves de répondre à la problématique suivante : comment faire en sorte que les clients qui achètent des voitures « traditionnelles » (essence, diesel) se reconvertissent vers une voiture électrique ?

 

Comment recrutez vous vos élèves et quelles sont les éléments qui selon vous font la différence dans une candidature ? Combien d’élèves recrutez vous par an? 

Les admissions se font par un entretien individuel, qui peut durer entre une heure et une heure et demie. L’objectif est d’apprendre à connaître le candidat, ses projets et voir si le programme proposé par la formation peut correspondre à ses attentes. 

Le candidat doit faire preuve de créativité, du sens de l’écoute et d’une attirance forte pour le dessin. Cependant, si un étudiant ne sait pas dessiner, cela n’est pas rédhibitoire puisque des cours de dessin sont proposés en première année. 

Se sentir concerné par les grandes questions du monde et aimer le travail d’équipe est également important pour intégrer cette formation. 

Les années précédentes l’école recrutait une quarantaine d’élèves. Cette année, elle a pu accueillir un plus nombre d’étudiants puisqu’elle s’est installée dans des locaux plus grands. 

Comment recrutez-vous vos enseignants ? 

Les enseignants sont recrutés via le réseau du directeur. Ce ne sont pas des professeurs classiques mais 58 intervenants, des professionnels du métier. Cela permet d’apporter aux étudiants des connaissances qui collent à la réalité du monde professionnel

Certains cours que les élèves suivent sont-ils en anglais? Les élèves ont-il des cours de langue ? 

Les élèves étudient en anglais uniquement. L’école a commencé par enseigner en français, puis elle a connu un an et demi en phase de transition et à présent les cours se font essentiellement en anglais car les effectifs de l’école regroupent 15 nationalités. 

L’école propose des cours de chinois, de français et d’anglais. Mais également de nombreux échanges universitaires internationaux avec leurs partenaires dans le monde entier en 3ème et 4ème année. 

 

Votre école est payante. Si un élève n’a pas les moyens financiers d’intégrer votre école, quelles démarches doit-il suivre pour recevoir des aides financières ? 

L’école est privée mais tous les candidats peuvent assister à l’entretien d’admission gratuitement. 

Si l’élève n’a pas suffisamment de moyens financiers il peut faire une demande de bourse interne à l’école. Celle ci lui permettrait de bénéficier d’une remise de -10 à -50 % des frais de scolarité sur l’ensemble de la durée de ses études. 

De plus, l’école a des partenariats avec les banques BNP ce qui procure des facilités bancaires aux étudiants pour des demandes de prêts étudiants.

Related posts
ActualitéFemmesMédiasPolitiqueSociété

Le mot « Féminicide » bientôt dans le code pénal ?

À la uneActualitéBrèvesFoot

Le Parc des Princes s’apprête à changer de nom

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... His dark materials, des débuts spectaculaires et prometteurs

À la uneActualitéBrèvesCultureMusique

Le Printemps de Bourges 2020 dévoile ses premiers artistes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux