À la uneActualitéFrancePolitiqueRégions

Valérie Pécresse concurrence la gauche avec les jeunes

Ce vendredi, les Jeunes Républicains se sont rassemblés autour de Valérie Pécresse à l’occasion d’un meeting dans un bar branché du XXe arrondissement parisien. Un symbole pour la quadra qui se rêve en porte-parole de la jeunesse francilienne.

« Valérie mérite la présidence ! Elle ne compte pas ses heures, elles ne compte pas ses journées pour reprendre la région à la gauche. » Le ton est lancé d’emblée pour cette réunion publique dont le but est de rassembler les sympathisants autour de boissons et apéritifs gratuits à la Bellevilloise, bar multiculturel parisien. Opération réussie. La salle est remplie d’une centaine de jeunes de moins de 26 ans qui portent un tee-shirt #jaichoisivalerie par dessus leur costume.

https://twitter.com/MaximeRassion/status/665243346735091712

Tractages, collages d’affiches, rencontres, les jeunes présents se connaissent tous depuis des mois. Tiffany Culang, jeune Républicaine responsable d’une circonscription du Val-de-Marne, raconte : « on s’est déjà tous rencontrés à Rosny et Maisons-Alfort et on est allés à la rencontre de Franciliens avec la Caravane du Tour cet été ».

Lors d’un discours de trente minutes, la députée des Yvelines précise ses promesses pour la jeunesse qui croit dur comme fer en ses idées. Laure Thibault, une des jeunes montées sur scène autour de la candidate, explique qu’« à chaque élection, la gauche ment et dit que sa priorité, c’est la jeunesse. Maintenant, on croit en Valérie ». Pour prouver qu’elle veut donner la parole aux jeunes, la tête de liste de la droite explique que la moyenne d’âge de sa liste est de 47 ans, soit la plus basse de toutes.

C’est avec cette liste qu’elle affirme parvenir à casser les ghettos afin de « faire émerger des élites dans quartiers populaires, sinon on aura des jeunes qui continuent de détester leur pays, celui dans lequel ils sont nés. » Pour ce faire, l’ancienne ministre de l’Education se présente comme le fer de lance de la méritocratie en Ile-de-France.  Elle souhaite augmenter les bourses au mérite et les placements dans des établissements prestigieux pour tous les bacheliers qui auraient obtenu la mention Très Bien. Elle crie haut et fort que « le bon élève doit devenir un exemple et pas un bouc émissaire. »

Face au défi du chômage, la députée mise sur la professionnalisation des jeunes. Elle veut retirer les subventions aux entreprises qui n’accepteraient ni stagiaires, ni apprentis afin d’éviter que la France soit « une République du piston et l’injustice ». Enfin, elle s’attarde longuement sur sa mesure pour offrir le Code de la route à tous les jeunes et précise comment elle espère la mettre en place.

Après avoir remercié maintes fois les jeunes impliqués dans la campagne, elle veille à ce que ses troupes ne se relâchent pas : « Entre les deux tours, il faut organiser un porte à porte géant pour récupérer les voix qui se seront égarées sur les autres listes ». Elle salue également l’union avec l’UDI et le MoDem. Pourtant, dans les faits, les militants sont essentiellement encartés aux Républicains. Dans la salle, il n’y a que très peu de jeunes centristes, ce que confirment les Jeunes Républicains.

Valérie Pécresse poursuit son discours et rappelle qu’une dynamique électorale favorable aux Républicains pourrait s’instaurer dès les régionales. Forte des récents sondages qui l’annonce gagnante, elle a déclaré que « si on gagne la première région de France, le PS ne remontra jamais la pente pour les présidentielles ».

Standing ovation suivie de jeunes qui scandent « On va gagner, on va gagner ! » Et pour cela, une douzaine d’entre eux partent, affiches et colles sous le bras, défendre une fois de plus la candidate.

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux