Art / ExpoCulture

Van Gogh, la nuit étoilée : entre ombres et lumières

Van Gogh - La Nuit Étoilée

Du 22 février au 31 décembre, l’Atelier des Lumières se transforme en un véritable panthéon lumineux consacré à l’œuvre de Vincent van Gogh. À travers une exposition tout aussi unique que spectaculaire, le musée d’art numérique parisien plonge ses visiteurs au cœur de l’œuvre du peintre néerlandais.

« La lumière brille plus intensément chez ceux qu’elle consume », est la meilleure description qui peut être attribuée à l’exposition située au numéro 38 de la rue Saint-Maur (11ème arrondissement à Paris). À l’intérieur de cette ancienne fonderie d’acier où se mêlent couleurs atypiques et silhouettes apathiques, une certaine sérénité imprègne l’atmosphère. C’est au cœur de cet espace plongé dans le noir que sont projetées en mouvement près de deux-mille images, l’œuvre d’un peintre et artiste incompris : Vincent van Gogh.

Une personnalité tourmentée

Van Gogh Atelier Lumières

La Passion Van Gogh – © Loving Vincent.

Né le 30 mars 1853 aux Pays-Bas, Van Gogh est un de ceux qui n’aura jamais vécu de son génie. Aujourd’hui considéré comme un influenceur majeur des courants fauviste et expressionniste, il est victime d’un succès post-mortem des plus impressionnants. Son œuvre si singulière s’inscrit dans la continuité du courant impressionniste, incarné par des chefs de file ayant contribué au développement de l’art moderne sous toutes ses formes (Claude Monet et Camille Pissarro entre autres).

Avec neuf-cents tableaux et un millier de dessins au compteur, Van Gogh est de fait élevé au rang des plus grands artistes de l’histoire moderne. Décédé prématurément à l’âge de 37 ans, il emporte avec lui une palette emplie de couleurs et de rigueur. Ce n’est qu’au début des années 1930 et grâce à une exposition au Museum of Modern Art de New York que le principal intéressé sera reconnu à sa juste valeur.

Van Gogh - La Nuit Étoilée

©Nicolas Farmine – VL Media

Aujourd’hui dispersée aux quatre coins du monde, l’œuvre de Vincent Van Gogh est difficilement accessible dans son ensemble. La nuit étoilée, c’est avant tout un défi technique et technologique qui associe l’expertise d’une multitude d’acteurs. Le spectacle dans son ensemble est produit par Culturespaces, qui dispose d’un arsenal de 140 projecteurs haute-définition calibrés spécifiquement pour la projection des images sur les murs de la Halle. Le résultat ? Une collection des plus belles œuvres du peintre naturaliste, qui retrace la vie du maître par thématiques. Les visiteurs découvrent notamment la fameuse Chambre à coucher (1888), les indémodables tournesols dorés (1888), et l’incontournable Nuit Étoilée (1889), véritable porte étendard de cette exposition.

Une aventure haute en couleur

Van Gogh - La Nuit Étoilée

©Nicolas Farmine – VL Media

Ce qui interpelle le plus, c’est la sérénité que dégage cette expérience. Accompagnées d’une bande-son harmonieuse, les œuvres de Van Gogh canalisent et apaisent. Seules les ombres des visiteurs viennent perturber en silence ce ballet de couleurs. Avec trente-cinq minutes de spectacle, l’aventure semble bien trop courte. Elle est néanmoins épaulée par la projection d’un spectacle supplémentaire, un dernier écho à l’œuvre de l’artiste : le Japon tel qu’il l’a rêvé et admiré (la forêt magique, la Grande Vague de Kanawaga et les traditionnelles lanternes japonaises).

Ne vous méprenez pas : il ne s’agit pas d’une simple salle aux murs carrés et ordonnés. L’Atelier des Lumières est truffé de murs aux formes arrondies et cache une passerelle qui offre la possibilité d’admirer l’exposition dans son ensemble. Épouser les oeuvres projetées sur les murs, ou contempler de l’oeil ce spectacle visuel et auditif, tel est le choix offert aux visiteurs. Pour les curieux, un espace situé au centre de la Halle offre une projection des oeuvres du peintre néerlandais en taille réelle, agrémentées de quelques informations précieuses pour la compréhension de son parcours. L’aventure se termine avec la présence d’une salle des miroirs ; un dernier reflet du travail de l’artiste, et une plongée au coeur de son univers naturaliste.

Van Gogh L'Atelier Lumières

©Culturespaces

Verdict : une exposition à ne pas manquer, qu’on soit amateur de Van Gogh ou simple curieux. La nuit étoilée, si elle est avant tout un hommage à une carrière inachevée, constitue également l’expression d’un talent jusqu’ici inégalé.

Informations

  • Du 22 février au 31 décembre 2019
  • Adresse : Atelier des Lumières – 38 rue Saint-Maur (11ème arrondissement de Paris)
  • Horaires d’ouverture et de fermeture : du lundi au jeudi et de 10h à 18h (nocturnes les vendredis et samedis sur réservation en ligne.)
  • Tarifs : 14,50€ (plein) / 11,50€ (réduit) / 9,50€ (jeune)
About author

Journaliste VL.
Related posts
À la uneActualitéCultureMusique

"Les amateurs de rap sont-ils moins bons en orthographe ?" spoiler : non

À la uneActualitéCinémaCulture

Sortie ciné: Jumanji Next Level, on en pense quoi ?

Art / ExpoCinémaCultureNon classé

Pessac et les armes miraculeuses de la mémoire au FIFHP

À la uneActualitéCultureMusique

Spotify révèle les albums et artistes les plus écoutés de 2019

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux