À la uneActualitéInternational

Washington demande à Netanyahou de “cesser la rhétorique incendiaire”

Netanyahou Kerry

La Maison Blanche a demandé jeudi au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou de “cesser la rhétorique incendiaire, susceptible d’alimenter la violence entre Israéliens et Palestiniens.” En cause, des propos de Netanyahou datant de mardi, accusant l’ancien mufti de Jérusalem d’avoir donné à Adolf Hitler l’idée d’exterminer les juifs d’Europe.

Benyamin Netanyahou sur le reculoir. La diplomatie américaine, palestinienne et même certains quotidiens israëliens ont condamné les propos du Premier ministre israélien tenus mardi au congrès sioniste de Jérusalem. Ce dernier avait accusé le mufti de Jérusalem de l’époque (Haj Amin al-Husseini) d’avoir donné à Adolf Hitler l’idée d’exterminer les juifs d’Europe, en novembre 1941.

” Hitler, à ce moment-là, ne voulait pas exterminer les juifs mais les expulser”, avait affirmé M. Netanyahou. “Alors Haj Amin al-Husseini est allé voir Hitler et a dit : ‘Si vous les expulsez, ils viendront tous ici, en Palestine.’ ‘Et qu’est-ce que je vais en faire ?’ a demandé Hitler. Il (le mufti) a dit : ‘Brulez-les’ “, avait expliqué M.Netanyahou.

Suite à ses propos, John Kerry, le chef de la diplomatie américaine, a demandé au premier ministre israélien de cesser “la rhétorique incendiaire” et a appelé Israéliens et Palestiniens à s’écarter du “précipice” au moment où l’escalade des violences fait craindre une troisième intifada.

Netanyahou accusé de “déformer l’histoire”

Mufti Hitler 1941

Le mufti Haj Amin Al-Husseini et Adolf Hitler, lors de leur rencontre en décembre 1941

Ces propos ont également déclenché une levée de boucliers, tant du côté palestinien qu’israélien. Le chef des travaillistes israéliens Yitzhak Herzog a réagi mercredi sur sa page Facebook, évoquant “une dangereuse distorsion historique”. “Je demande à Netanyahou de la corriger immédiatement car elle minimise la Shoah, le nazisme et… le rôle d’Hitler dans le désastre terrible de notre peuple”, a-t-il rajouté.

Zehava Galon, la chef du parti de gauche Meretz, a elle ironisé sur la version des faits de Benyamin Netanyahou. “Peut-être que les 33 771 juifs assassinés à Babi-Yar en septembre 1941, deux mois avant la rencontre entre le mufti et Hitler, devraient être exhumés et mis au courant que les nazis ne voulaient pas les détruire”, a-t-elle dit.

Saëb Erakat, le secrétaire général de l’Organisation pour la libération de la Palestine (OLP), accuse quant à lui le chef du gouvernement israélien de faire porter le costume SS aux Palestiniens. “Netanyahou déteste tant les Palestiniens qu’il est prêt à absoudre Hitler pour le meurtre de 6 millions de juifs.”

Related posts
À la uneActualitéCultureSport

Longines Grand Prix De Paris : tout simplement historique

À la uneActualitéBrèves

Mai 2020 : Une ferme en hauteur en plein Paris ?

À la uneActualitéFrance

Grève: Nombreuses perturbations sur Paris

À la uneBrèvesSéries Tv

Golden Globes 2020 : les nominations de la 77ème édition

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux