À la uneActualitéCulturePop & Geek

Webedia subventionné à 100% pour un tournoi e-sport

Webedia, géant du jeu vidéo en France, aurait bénéficié d’une aide record pour l’organisation de tournois d’e-sport.

Se référant à un rapport sur les politiques en faveur du sport en Ile-de-France, Libération affirme que la société Webedia aurait bénéficié de subventions très généreuses pour l’organisation de son championnat e-sport Ile-de-France 2018, qui se tiendra le 31 mars prochain.

Webedia

L’évènement organisé par Webedia serait en effet intégralement financé par de l’argent public, l’aide régionale couvrant plus de la moitié des coûts là où les aides habituelles avoisinent plutôt les 30%. Webedia devrait ainsi recevoir 200 000 euros du conseil régional d’Ile-de-France. Les 140 000 euros restants seraient versés par les villes organisatrices.

Une aide dont la générosité interpelle dès lors que le dossier de Webedia comportait de nombreuses zones d’ombre. Toujours selon Libération, la feuille prévisionnelle ne fait que trois lignes et omet beaucoup de paramètres logistiques : tarif d’inscription, nombre de joueurs, sponsorings éventuels, récompenses…

Patrick Karam, vice-présent chargé de la jeunesse, des sports et de la vie associative à la région, n’a pas donné suite aux questions de Libération. De son côté, Webedia s’est abstenu de tout commentaire, renvoyant la balle aux élus d’Ile-de-France.

À la suite d’un tweet moqueur adressé par le streameur Zerator à la présidente de la région Valérie Pécresse, le groupe socialiste, écologiste et progressiste au Conseil régional d’Ile-de-France a depuis annoncé le futur dépôt d’un amendement remettant en cause le versement de cette subvention.

L’e-sport fait vivre

L’e-sport connaît un essor fulgurant depuis le début de l’année. D’après l’étude du cabinet Newzoo citée par Challenges, ce secteur florissant pourrait réunir 600 millions de spectateurs d’ici 2020 et un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros. Alors que le comité olympique étudie l’intégration de certaines disciplines pour les Jeux de Paris de 2024, Webedia entend prendre de l’avance sur les diffuseurs traditionnels et maîtriser l’intégralité de la chaîne. Le 10 janvier dernier, la firme a donné naissance à ES1, première chaîne de télévision entièrement dédiée à l’e-sport.

C’est dire si l’e-sport constituent un axe de croissance porteur pour cette société déjà bien ancrée dans l’écosystème des médias et des loisirs adressés aux “millennials“. Entre autres propriétaire de JeuxVideo.com, Millenium et Oxent (ayant-droit et producteur de l’ESWC), Webedia affichait un chiffre d’affaires supérieur à 200 millions d’euros en 2016. La société appartient elle-même au groupe Fimalac dirigé par Marc Ladreit de Lacharrière, client du cabinet de conseil de François Fillon et soutien à sa campagne en 2017.

About author

Animateur de HyperLink et Rédacteur-en-chef Pop Culture, spécialiste en univers virtuels et jukebox itinérant.
Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Days of our lives : tout le casting libéré de leur contrat

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... le premier épisode de The Mandalorian, la série Star Wars

À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Emma Stone et Brad Pitt pour le prochain film de Chazelle ?

À la uneActualitéCinémaCulturePop & Geek

Sonic a enfin le droit à un trailer prometteur

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux