À la uneActualitéCulture

On a vu le dernier X-Men : Apocalypse

X-Men: Apocalypse est sorti ce mercredi 18 mai dans les salles obscures. Réalisé par Bryan Singer, ce sixième (!) X-Men réunit une fois de plus le casting du dernier volet de la franchise, dont Michael Fassbender, James McAvoy, Jennifer Lawrence ou encore Nicholas Hoult.

Depuis 2002, date de sortie du premier Spiderman de Sam Raimi avec Tobey Maguire, les cinémas sont investis chaque année par les films de super-héros. Si vous n’êtes pas fan du genre, vous n’avez tout de même pas pu échapper ces derniers mois aux promotions outrancières déployées par Marvel et DC Comics. Alors que depuis le début de l’année, on a pu voir Deadpool, Batman VS Superman ou encore Captain America Civil War, aujourd’hui sortait en salles X-Men: Apocalypse. Réalisé par l’américain Bryan Singer, le film débute lorsqu’Apocalypse, le mutant le plus puissant de la création se réveille après un sommeil millénaire et décide comme tout bon méchant de détruire le monde. Interprété par Oscar Isaac ( Star Wars, A Most Violent Year),  Apocalypse décide de recruter quatre mutants assez puissants pour veiller à sa protection et pour l’aider à assouvir ses sombres desseins. C’est sans compter sur une intervention du professeur Xavier (James McAvoy) et de son équipe de mutants.

Jennifer Lawrence, Hugh Jackman au Comic Con de San Diego, 2015.

Jennifer Lawrence, Hugh Jackman au Comic Con de San Diego, 2015.

L’action de ce volet se déroule dans les années 80, sept ans après X-Men: Days of Future Past. Plusieurs personnages introduits dans la trilogie originale, également réalisée par Bryan Singer, sont présents. On retrouve ainsi Jean Grey et Scott Summers en jeunes mutants qui cherchent à contrôler leurs pouvoirs. Le personnage de Storm, alias Ororo Munroe, joué par Halle Berry dans les premiers X-Men fait également partie de l’aventure sous les traits d’Alexandra Shipp. Comme le veut la tradition, le célèbre dessinateur Stan Lee fait un caméo pour le plus grand bonheur des fans de comics. Wolverine fait également une rapide apparition, un bon moyen pour les studios de ‘teaser’ la sortie de Wolverine 3, prévu pour l’année prochaine.

Que penser alors de ce nouveau volet ?

Les fans avaient tremblé lorsqu’en 2014, Bryan Singer avait pris les commandes de X-Men: Days of Future Past. N’était-il pas celui qui, en 2006, avait ruiné X-Men 3 et déçu des milliers de spectateurs? La tâche ne s’avérait pas facile et pourtant Singer avait réussi à retrouver la grâce perdue après X-Men 2 grâce à un scénario qui effaçait les erreurs du X-Men 3. Un coup de maître qui le dispense d’expliquer les incohérences passées et de repartir sans ardoise. Ceci étant dit, ce nouveau X-Men réunit tous les ingrédients d’un bon film de super-héros : un méchant extrêmement puissant, des personnages jamais vus et/ou exploités à une époque antérieure et donc différemment, des scènes d’action et de l’effet spéciaux en veux-tu en voilà.

Nicholas Hoult (Beast) et James McAvoy (Professeur X)

Nicholas Hoult (Beast) et James McAvoy (Professeur X)

Sans aucun doute, le casting, impressionnant, y est pour beaucoup. Michael Fassbender en Magneto est excellent, et ce depuis le tout premier volet de la nouvelle génération X-Men. James McAvoy, que beaucoup ont découvert grâce à Marvel est loin d’être un novice. Parmi ses plus belles prestations, on retient ‘le dernier roi d’Ecosse’, ‘Tolstoi, le dernier automne’ ou encore la délectable série ‘Shameless UK’. Pas étonnant qu’il apporte un second souffle au personnage du professeur Xavier. Du côté des petits nouveaux, Sophie Turner (Sansa Stark dans Game of Thrones) réussit à convaincre en jeune Phoenix, tout comme Tye Sheridan dans le rôle de son futur mec, Cyclope. Le film est assez long (environ 2h30) mais on ne s’ennuie pas et la scène post-générique offre un cliffhanger alléchant. Si les puristes Marvel y verront quelques couacs, notamment en terme de scénario, ce dernier X-Men est un très bon moment de divertissement, qui donne envie d’en voir plus et qui s’inscrit de façon satisfaisante dans la ligne Marvel. Et pour être tout à fait honnête, rien que pour la bromance entre Xavier et Lehnsherr, le film vaut le coup.

[youtube id= »ro_wAOPPaUk »]

Crédit photos: Gage Skidmore, Flickr, CC.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

À la uneMédias

"C'est tout, enfin pour moi" : La Voix ne sera plus "La Voix" dans Secret Story

ActualitéMédias

Secret Story : les secrets les "plus nuls" de l'émission

ActualitéSéries Tv

Quelles sont nos 10 Créations Originales préférées ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux