À la uneActualitéCultureFranceMusique

Yvette Horner : retour sur la carrière de l’accordéoniste star

Yvette Horner, la reine de l’accordéon, est décédée hier à l’âge de 95 ans. Elle a travaillé avec les plus grands tout au long de sa carrière dont Tino Rossi, Maurice Chevalier, Luis Mariano, ou encore Jean-Paul Gaultier.

Avant de quitter ce monde, Yvette Horner avait déclaré : «Je n’ai qu’un seul souhait: que le ciel me donne la force de continuer à jouer de l’accordéon, et du piano bien sûr, jusqu’au bout. Rien d’autre». Et c’est ce qu’elle aura réussit à faire jusque bout avant de rejoindre les étoiles, ce lundi à l’âge de 95 ans.

Princesse des bals populaires

Yvette Horner aura marqué le siècle dernier part son talent. Elle était notamment présente lors des étapes du Tour de France pendant plus de dix ans. Sa carrière a commencé en 1947 et s’est finie lors d’un dernier concert en 2011. L’année de ses adieux à la scène, elle sortira son ultime album “Yvette Hors Normes“. Le couturier Jean-Paul Gaultier concevra notamment la pochette et dessinera ses derniers costumes de scène. Ce dernier triomphe a clôturé une carrière riche de quelques trois cents albums vendus à plusieurs de dizaines de millions d’exemplaires.

Le piano avant l’accordéon

Née à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées le 22 septembre 1922, Yvette commence par le piano avant que sa maman lui fasse découvrir l’accordéon. À partir de là, Yvette développe un don exceptionnel avec l’instrument. Elle sera, en 1948, la première femme à remporter la Coupe du monde de sa spécialité musicale.

À LIRE AUSSI : Mort de Pierre Bellemare, grand homme de la télévision et de la radio

Un orchestre et des tournées

En 1951, Yvette Horner forme son propre orchestre et lance ses toutes premières tournées. Mais c’est surtout lorsqu’elle devient la mascotte du Tour de France, qu’Yvette fera sa popularité. Pendant onze ans, elle apparaît sur le toit d’une voiture publicitaire de la caravane, jouant de l’accordéon sous les acclamations du public. À la fin des années 1980, elle change de look pour suivre Jean-Paul Gaultier. Elle troque alors sa chevelure noire pour un roux flamboyant, adopte des tenues extravagantes et redevient à la mode.

Related posts
ActualitéCultureSéries Tv

Les « vraies » Winx débarquent sur Netflix

À la uneActualitéCultureMusique

Le rappeur Zola en prison aux Etats-Unis ?

À la uneActualitéEconomieFranceInsoliteSociétéSorties

Rondelle de citron facturée : les parisiens l’ont en travers de la gorge

À la uneActualitéFranceInsolite

Une panthère noire se balade sur le toit d'un immeuble

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux