À la uneActualitéFootSport

Zlatan dépasse Pauleta, Alexis Sanchez régale

Week-end de Classique, Klassiker, derby madrilène et choc anglais. Autant vous dire qu’on s’est éclatés et on vous le raconte dans ce week-end foot. 

Zlatan héritier du destin, Nice-Nantes reporté 

ICI C'EST ? Zlatan...

ICI C’EST ? Zlatan…

Le week-end a été marqué en France par les dramatiques intempéries dans le Sud. Même si un match de foot n’a aucune importance dans ces circonstances, la rencontre entre Nice et Nantes n’a duré qu’une mi-temps mais elle a été fort plaisante (2-2), avec un doublé de Germain, qui ne sera pas comptabilisé. L’événement de la journée, c’était le fameux Classique entre le PSG et l’OM. Les visiteurs ont d’ailleurs fait une superbe première période au Parc, menant (0-1) peu après la demie-heure de jeu. Mais à cause de deux erreurs (obstruction de Mandanda, main de Rolando) les Olympiens ont craqué deux fois sur penalty face à Zlatan. Paris s’impose (2-1) et le Suédois s’empare du titre de meilleur buteur de l’histoire du PSG. Derrière le leader, on retrouve Angers et Caen. Les Normands se sont imposés contre Saint-Etienne (1-0) et font passer une sale semaine aux Verts. Avec 18 points en neuf matchs, les Caennais réalisent le meilleur début de leur histoire en Ligue 1. Angers compte le même nombre de points après sa victoire sur Bastia (1-0). Vendredi soir, le LOSC a marqué en un match autant que depuis le debut de la saison. Face à Montpellier, Boufal et Sidibé sont les buteurs de la soirée (2-0) et plongent les Héraultais un peu plus dans le bas fond du classement.

Lacazette n'a pas dit son dernier mot !

Lacazette n’a pas dit son dernier mot !

Lacazette est de retour ! Non seulement en Équipe de France, mais aussi pour marquer des buts dans le jeu. Le meilleur buteur du dernier exercice a permis à Lyon de s’imposer face à Reims (1-0) sur une frappe contrée. Quelques secondes avant, “Laca” avait envoyé une praline sur peno en plein sur la barre. On s’est vraiment dit qu’il était maudit, et la chance lui a souri. Jean-Michel Aulas a bien sûr tweeté. Ça tombe bien puisqu’à Monaco, le stade est un vrai réseau social. Un lieu de partage puisque les monégasques n’ont pas gagné un match de la saison dans leur antre. Hier, face à Rennes, Monaco a encore laissé des points (1-1), et n’a toujours pas de match référence cette saison. Le Gaz y est presque. Samedi soir contre Toulouse, le club corse a lutté pour décrocher sa première victoire mais doit se contenter du nul (2-2). Troyes s’est incliné contre Guingamp (0-1) et continue sa descente progressive en Ligue 2. Lorient s’est reveillé une semaine après avoir perdu à Montpellier, en dominant Bordeaux (3-2) qui a manqué de fraicheur et subit la loi de l’arbitrage à la Turpin (deux cartons rouges, un penalty généreux).

Le like de la semaine

À Marseille, qui a fait son meilleur match de la saison hier soir face à Paris et nous a offert un très beau Classico. Michel pourrait se servir de ce match comme base pour la saison.

La claque de la semaine

À Jean-Michel Aulas, qui a mis le feu aux poudres toute la semaine sur l’affaire Lacazette et son interview dans L’Équipe. Heureusement que le buteur a marqué samedi sinon les conséquences auraient continué à être dramatiques.

Marseille passe à la Trapp

Marseille passe à la Trapp

Mention très bien : Kevin Trapp

Certes, n’on oublie pas les erreurs et les matchs compliqués du portier allemand depuis quelques semaines, n’empêche que hier soir il nous a sorti un immense match avec un penalty arrêté dans un Classique, chapeau l’artiste.

Équipe-type de…Samuel Vaslin 

K.Trapp (PSG) – Sidibé (Lille) – Sall (ASSE) – Thomas (Angers) – Gassama (Lorient) – Diarra (OM) – Matuidi (PSG-  Doucouré (Rennes) – Boufal (Lille) – Ibrahimovic (PSG) – Lacazette (OL)

Le Bayern intraitable, Benzema “Pitxitxi”

Le Bayern a terrassé le Borussia

Cette semaine, cap sur la Bavière, où le Bayern a donné une énorme gifle à Dortmund. Leader du championnat avec un début de championnat historique, ces derniers ont été claqués (5-1) par des Bavarrois qui ont un Lewandovski en feu et un Muller qui s’est offert un doublé. En Italie, le Milan, qui n’a plus de Milan que le nom, s’est fait humilier à la maison par Naples (0-4). C’est AC ! La Juve s’est imposé contre Bologne (3-1). En Espagne, le Barça est dans les choux. Même si le podium n’est pas un problème, le début de championnat est mitigé avec une deuxième défaite en trois journées (2-1) à Séville. Dans LE match du week-end, les deux Madrid se sont séparés dos-à-dos (1-1) avec un but de Karim Benzema. On file en Angleterre, où rien ne va pour Mourinho. Battu (1-3) par Southampton, les Blues sont 16ème de Premier League. Toi aussi tu le sens le “limogeage en douceur, acte II” ?  Un qui ne sera pas limogé (enfin pas maintenant) c’est Arsène Wenger, qui roule bien avec les Gunners en championnat. Dans un super match anglais hier après-midi, les Londoniens ont terrassé Manchester en vingt minutes, grâce à un énorme Alexis Sanchez, auteur de deux buts somptueux. Stratosphérique, Sergio Kun Aguero a scoré un quintuplé contre Newcastle (6-1).

ALEXIS SANCHEZ !

ALEXIS SANCHEZ !

Cocorico : Benzema

Eh oui, à défaut de nous faire des bons matchs en Bleus, Karim est le meilleur buteur du championnat aujourd’hui avec six buts en six matchs, un de plus que Ronaldo qui n’a marqué qu’à un seul match (quintuplé contre l’Espanyol). Bon, mets-nous autant de buts en Bleus et on te lâche la grappe pendant un bon moment.

Conconrico : Martial

Bon ok… On fait un peu preuve de mauvaise foi, mais hier il a eu un match très très très compliqué. Désolé Anthony, rattrape-toi en Bleus cette semaine.

Coup de coeur de… Samuel Vaslin 

Benoit+Tremoulinas+Kevin+Gameiro+mJCFzCcEqKhmDans un Estadio Ramon Sanchez bouillant, Séville recevait le Barça samedi après-midi. On connait la chaleur andalouse, et depuis plusieurs saisons elle ne réussit pas au Catalan. Anecdote confirmée ce samedi avec une victoire (2-1) pour les Andalous avec des buts de Krohn-Dehli et Iborra. Le plus incroyable, c’est que Séville, 16ème avant le coup d’envoi, ait dominé de la tête aux pieds le champion d’Europe. Et cette grosse performance a été réalisée grâce à deux français qui ont fait un match de haute volée. Le premier, un arrière gauche de talent qui grimpe de plus en plus, Benoit Trémoulinas. Costaud et solide contre Messi l’an dernier, l’ancien Bordelais a été plus libéré cette année et a fait un gros match. Outre un très gros apport offensif sur le côté gauche, il a sauvé son camp lorsque Rico, extraordinaire tout le match, n’avait pu sortir la frappe de Sandro. L’autre français qui a sublimé Séville, c’est Kevin Gameiro qui a offert une passe décisive sur le premier but après un super débordement. Il aurait pu marquer un but somptueux si Iborra n’avait pas dévié de la tête un centre que l’ancien parisien s’apprêtait à reprendre en retourné acrobatique à bout portant. Si certains ont tendance à l’oublier, Séville est double-championne d’Europe, et possède dans ses rangs de très bons joueurs français. Régal total pour les yeux… et le chauvinisme.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneBrèvesPop & Geek

Fifa 2021 : Le LOSC MCES eSports présente sa nouvelle équipe

À la uneCinémaSéries Tv

Interview - Alexandre Astier : "La suite logique pour Kaamelott est le cinéma"

ActualitéFranceRégions

Nos jeunes entrepreneurs ont du talent #1

À la uneActualitéInternationalPolitique

Présidentielle américaine: échange houleux entre Trump et Biden lors du premier débat pour la course à la Maison Blanche

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux