ActualitéCulture

10 expressions qu’on doit toujours expliquer à ses parents après utilisation

Être ban, être rapta, les bails, … Askip, les jeunes ont leur propre langage ! Autant de mots ou d’expressions que les parents ont sans doute du mal à comprendre. Décryptage ou petit lexique des jeunes au profit de leurs parents…

« Être ban ou être shadow ban » 

Être « ban » signifie être exclu ou restreint d’une communauté en ligne ou d’une plateforme de médias sociaux. Lorsque vous êtes banni, vous n’êtes plus autorisé à participer ou à accéder à certains contenus. 

Un « shadow ban » est plus subtil, vos actions ou vos publications ne sont plus visibles pour les autres utilisateurs, mais vous ne recevez aucune notification de bannissement.

« Red flag » 

Un « red flag » (drapeau rouge) est un avertissement ou un signe avant-coureur indiquant un comportement potentiellement dangereux, trompeur ou inapproprié dans une relation ou une situation. Cela peut être utilisé pour souligner des comportements qui devraient être pris en compte ou des signaux d’alerte.

« En Soumsoum » 

« En soumsoum » signifie agir discrètement, sans attirer l’attention ou de manière secrète. Cela peut impliquer de faire quelque chose sans que personne ne le remarque ou de garder un profil bas.

« Bicrave » 

« Bicrave » est une expression qui fait référence à la vente illégale de drogues. Cela peut être utilisé pour décrire une personne qui vend des substances illicites.

« Être rapta » 

« J’étais trop rapta hier » signifie « j’étais trop saoul, ivre hier ».

« POV » 

« POV » signifie « Point of View » (point de vue). C’est souvent utilisé dans le contexte des médias sociaux pour indiquer que le contenu partagé est présenté du point de vue de la personne qui le publie. 

« C’est quoi les bails ? »

Cette expression peut être utilisée pour demander ce qui se passe, quel est le plan ou quelles sont les nouvelles. C’est une manière informelle de demander des informations ou des détails sur une situation ou un événement.

« Tremper le biscuit » 

Cette expression est une expression familière qui signifie avoir des relations sexuelles.

« Faire crari »

« Faire crari » est une expression qui signifie « faire croire ». Cela implique de tromper ou de convaincre quelqu’un de quelque chose, souvent en utilisant des mensonges ou de la manipulation.

« Quoicoubeh » ou « apanyae » 

Le mot « quoicoubeh » est une expression humoristique utilisée en réponse à quelqu’un qui dit « quoi » ou termine une phrase par le mot « quoi ». Il fonctionne selon le même schéma que l’expression « coiffeur » (pour « quoi ? – feur »). «Quoicoubeh » est un jeu de mots qui découpe le mot « quoi » en deux parties et ajoute le suffixe sonore « coubeh » à la fin.

Quant au mot « apanyae », il fonctionne de manière similaire. Lorsque quelqu’un nous répond « hein », on peut utiliser l’expression « apanyae » en guise de réponse. 

Tout comme « quoicoubeh », « apanyae » n’a pas une signification littérale. C’est une manière amusante de souligner le fait que la personne a répondu avec le mot « quoi » ou « hein » ou qu’elle a terminé une phrase par ce mot. 

YouTube video

A lire aussi : Français : 5 expressions incorrectes à ne plus employer d’urgence

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéInternationalNon classéSport

5 événements qui ont marqué l’Histoire des Jeux olympiques

ActualitéSéries Tv

Que sont devenus les acteurs de La petite maison dans la prairie ?

ActualitéCinémaSéries Tv

Qui est Hiroyuki Sanada, une des stars de la série Shogun ?

ActualitéFranceHistoire

5 éléments pour comprendre … le terrible destin des résistants du Vercors

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux