À la uneFrancePolitique

10 perles politiques entendues en 2021

10 citations politiques drôles chocs 2021 ministres candidats Présidentielle

Députés, sénateurs, ministres, candidats à la Présidentielle… Retour sur les dix citations politiques les plus marquantes de l’année 2021.

Nous ne pouvons pas le nier. L’année 2021 fut riche en termes d’interventions politiques. Entre la crise du Covid et le démarrage des campagnes présidentielles, les hommes et femmes politiques ont été plus qu’actifs dans les médias mais aussi sur les réseaux sociaux. Certain(e)s d’entre eux/elles auraient d’ailleurs dû réfléchir deux fois avant de se prononcer sur des sujets précis.

Parfois gênants, parfois polémiques ou encore parfois hilarants, tout au long de l’année, ils se sont livrés laissant place à de sacrées “masterclass”. Voici les dix perles politiques entendues l’année dernière, retenues par la rédaction de VL.

1. Marlène Schiappa : “Je veux rassurer tout le monde, on ne va pas s’interdire les plans à 3”

Interrogée sur son projet de loi visant à lutter contre la polygamie en France, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté a tenu à rassurer les Français sur les ondes de Radio J : “On ne va s’interdire les plans à 3, on ne va pas s’interdire l’infidélité, on ne va pas s’interdire le polyamour, les trouples“. Cette petite phrase lui a même valu le prix Grand prix de l’humour politique 2021, décerné par le jury de Press Club, humour et politique.

2. Anne Hidalgo : “Quand les machines remplacent les humains, ça va pas quoi”

Mise en scène sur les réseaux sociaux, la maire de Paris et candidate Anne Hidalgo découvrait (seulement maintenant) l’existence des machines automatiques dans les gares régionales. Et d’après ses dires, “ça va pas quoi“.

3. Audrey Pulvar : “Ce qui se passe avec les votes extrêmes et l’abstention, c’est la traduction concrète des effets du réchauffement climatique

Une phrase incomprise par la majorité, signée Audrey Pulvar. L’adjointe à la maire de la capitale et la chargée de l’Agriculture et de l’Alimentation durable avait tenté de lier, tant bien que mal, le réchauffement climatique et les votes extrêmes. Elle-même ne paraissait pas si sûre de ces propos.

4. Roselyne Bachelot : “Comme disait mon grand-père, mieux vaut avoir des gens dans sa tente et qui pissent dehors, que l’inverse

Un bel hommage à son grand-père qu’a fait la ministre de la Culture Roselyne Bachelot dans le journal Le Monde. Pour information, la grande fan d’opéra avait déclaré cette phrase au sujet de la mission de réflexion sur la politique de l’art lyrique.

5. Sandrine Rousseau : “Moi présidente de la République, je préfère la paix à la guerre”

En septembre dernier, Sandrine Rousseau avouait sa préférence pour “la paix” plutôt que pour “la guerre“, à l’antenne de Franceinfo. Une vision du monde utopiste dans laquelle nous aimerions tous être.

6. Rachida Dati : “Oooooh ooooh chouchoute ! (…) Il faut arrêter le crack”

16 novembre. En plein Conseil de Paris, la maire LR du 7ème arrondissement conseille gentiment (ou pas) à Anne Hidalgo “d’arrêter le crack“. Très remontée madame Dati…

7. Philippe de Villiers : “J’ai pris deux verres de pastis et au bout de trois jours, j’étais guéri”

Si Philippe de Villiers a assuré qu’il s’agissait du “second degré”, la séquence reste mythique. Alors que l’ancien est ministre était atteint du Covid, il raconte avoir été guéri par la boisson alcoolisée aromatisée à l’anis : le pastis. Même Pascal Praud et ses chroniqueurs n’arrivent pas à se retenir de rire.

8. François Hollande : “Michel Barnier a un côté prince charmant pour les maisons de retraite

L’ancien président de la République n’a pas pour habitude de mâcher ses mots. La preuve avec cette pique destinée à Michel Barnier dans Libération : “Michel Barnier a un côté prince charmant pour les maisons de retraite“. Pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’il ne s’agit pas d’un compliment.

9. Jean-Luc Mélenchon : “Cela va peut-être vous fâcher, mais le plat préféré des Français, c’est le couscous”

Simple et efficace. Jean-Luc Mélenchon sortait la carte du couscous pour faire face à son concurrent à la Présidentielle, Eric Zemmour.

10. Xavier Bertrand : “Vous pensez sérieusement que si je n’étais pas aujourd’hui le mieux placé, je serai devant vous pour vous expliquer mon projet ?”

Cette fois-ci, c’est plutôt le moment de gêne qui nous a fait rire. Légèrement prétentieux, Xavier Bertrand, candidat à la primaire Les Républicains (LR), se prônait déjà “quasiment” vainqueur en octobre 2021 sur le plateau de France 2. Une assurance à laquelle la présentatrice Anne-Sophie Lapix a mis un terme rapidement : “Pour l’instant, vous n’êtes même pas au second tour dans les sondages“.

À lire aussi : Top 7 des petites phrases marquantes du quinquennat d’Emmanuel Macron

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneMusiqueSéries Tv

Premier Baiser : disparition de Emmanuelle Mottaz à 59 ans

À la uneFrance

Comment trouver le meilleur site de rencontres en ligne ?

À la uneCinémaInsolite

Crazy Bear : est-ce que le film est tiré d'une histoire vraie ?

À la uneSéries Tv

Marie-Antoinette : est-ce que la série aura une saison 2 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux