À la uneActualitéEntrepreneurFrance

Pour les spectateurs assoiffés, il y a l’application Digifood

Depuis quelques années nous sommes rentrés dans l’ère des applications, Uber et Tinder en tête, où celles-ci servent d’intermédiaires entre une offre protéiforme et une demande assoiffée de confort. En effet, l’augmentation moyenne de l’usage des applications mobiles en 2014 est de 76% d’après Flurry Analytics. L’application Digifood en fait partie, en proposant une interface par laquelle on peut se faire livrer des consommations à sa place pendant les matchs ou les événements partenaires. Elle s’inscrit pleinement dans cette tendance qu’on les applications à forger une relation de proximité avec le consommateur.

Répondre à une demande, déceler un besoin

Avec des clients comme l’Olympique de Marseille ou le Racing Club de Toulon en rugby, et plus de 140 partenariats avec des événements, la jeune start-up semble avoir gagné son pari. Comme la plupart des start-up spécialisées en application, son premier défi et de cerner un besoin et sa satisfaction de la manière la plus simple possible. Cela tout en s’harmonisant avec le marché des sorties et de l’événementiel avec lequel elle travaille de concert donc.

Ainsi, elle va au plus épuré, en établissant le rapport le plus instinctif possible, sentiment que procure son paiement « in-app ». Dans notre société où prime l’instantanéité des services, l’opération doit se simplifier au maximum, l’aisance d’utilisation doit être optimale. C’est vers cette simplicité que tend Digifood, qui se résume par sa formule choc : « l’appétit vient en cliquant ».

A lire aussi : Les meilleures applications pour votre smartphone – Episode 3

Bémol ou stimulation, un marché très concurrentiel

Cependant, si se lancer sur le marché des applications semble prometteur, la concurrence y fait rage, la communication et la logistique doivent être rodée. Pour s’installer en appli livraison de référence, comme l’est Appetize dans les campus universitaires américains, le chemin est sinueux. Mais l’originalité de Digifood quant à ses lieux de livraison lui ouvre un raccourci vers la reconnaissance. Cela ne l’empêche pas de rester prudente en préférant attendre de se développer en France, de ramifier ses partenariats et constituer un réseau logistique solide, pour se lancer sur le marché européen.

A lire aussi :Les meilleures applications pour votre smartphone – Episode 2

Dans ce marché du confort où le client est un roi qu’il ne faut pas faire attendre, l’offre est en expansion (comme le montre l’essor de Delivroo), et la fidélisation devient un enjeu de taille. En ce sens, l’application aspire à devenir l’accessoire privilégié du consommateur, comme la prolongation d’un de ses organes. Dès lors, peut être qu’un jour boire un coup pendant un match rimera avec Digifood.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Lucifer, le Diable tire sa révérence

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF

À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux