À la uneActualitéCultureMédias

On a regardé pour vous : la nouvelle saison du “Grand Journal”, sur Canal +

grandjournal

Une semaine après C à vous et une semaine avant Quotidien de Yann Barthès, le Grand journal fait sa rentrée dans l’indifférence générale avec une nouvelle version : un nouveau présentateur, une équipe rénovée, une diffusion à moitié en crypté, des humoristes… L’émission s’est conclue sur une phrase plein d’espoir de son présentateur Victor Robert, “Le Grand Journal n’est pas mort, il respire encore“. On lui souhaite. On a regardé pour vous : Le Grand Journal.

Animation (9/10)

Victor Robert est la bonne surprise de cette rentrée sur Canal +. Il a tous les atouts pour séduire la ménagère : chaleureux, convivial, sobre, beau. Il ne lui manque que la célébrité pour devenir l’homme de la situation car son manque de popularité n’a pas permis au Grand Journal de voir ses audiences décoller. 389 000 téléspectateurs pour cette première, c’est le plus mauvais démarrage de l’émission depuis sa création.

Intervenants (8/10)

Tout a changé ou presque. Seul Augustin Trapenard a survécu à cet été meurtrier pour les tranches en clair de Canal +. Les chroniqueurs sont complémentaires et la parole circule bien. Néanmoins, certaines personnalités tirent leur épingle du jeu. Brigitte Boréale, la première chroniqueuse trans de l’émission a fait très bonne impression comme l’humour noir de Lamine Lezghad ou encore le programme court d’Axelle Laffont. André Manoukian a déçu même si il reste la personnalité la plus populaire du programme. La direction de Canal + a eu raison de relancer le rôle de miss météo. Néanmoins, le choix de Ornella Fleury à ce poste fait débat. Nous, on achète. Des choix intéressants mais pas encore de gros coup de cœur qui font le buzz.

Décor (5/10)

Aucune surprise. Le décor n’a pas changé depuis l’année dernière. Toujours aussi grand et spacieux, le plateau manque cependant d’originalité. L’idée de faire le Petit Journal sur le même plateau du Grand Journal a été une grosse erreur car aucun espace n’a été prévu pour cette nouvelle version du programme de Yann Barthès.

Concept (4/10)

Peu de changement : même générique, même musique, même enchaînement d’interviews… Le concept s’use et nous restons nostalgiques de la belle époque de l’émission avec Michel Denisot. L’émission a été ringardisé par de nombreux talks show arrivés depuis. Quotidien de Yann Barthès sur TMC risque de ringardiser définitivement l’émission malgré de notables améliorations en cette rentrée du Grand Journal.

Contenu (5/10)

La programmation des invités s’est améliorée depuis l’année dernière. Pierre Niney et le couple de boxeurs stars médaillés d’or, Tony Yoka, Estelle Mossely pour la première de septembre, c’est un beau plateau. Néanmoins, ouvrir la tranche en clair sur une discussion de purs cinéphiles avec Pierre Niney n’était pas le choix le plus fédérateur. De plus, l’absence d’invités axés sur l’actualité politique du moment décevront les fans de l’émission, qui avait fait son succès sur ce mélange entre actualité et culture. De plus, les programmes courts sont inégaux. Addict est très réussi alors que Canalbus ne nous a pas encore convaincu.

Moyenne : 6,5/10

Vous avez loupé l’émission ? Retrouvez « Le Grand Journal » du lundi au vendredi à partir de 19h05 sur Canal+ en crypté et de 19h45 en clair.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéArt / Expo

La photographie qui a changé notre compréhension du SIDA

À la uneCultureFranceSéries Tv

"Carrément craignos" : la nouvelle série de Jean-Pascal Zadi débarque sur France.Tv

À la uneSéries Tv

Les mystérieuses cités d'or bientôt en spectacle musical au Théâtre des Variétés

À la uneFrance

Direct | Marseille : un homme armé d'un couteau interpellé près d'une école juive

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux