Covid19: Arrivée de l’attestation de sortie dérogatoire en format numérique. Interdiction de l’activité physique individuelle entre 10h et 19h dans Paris. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéInternational

Un jeune Mexicain fait face à une manifestation anti-mariage pour tous

Samedi 10 septembre, alors qu’une manifestation contre la légalisation du mariage gay faisait rage dans les rues de plusieurs villes mexicaines, certains prennent leur courage à deux mains. Un enfant de 12 ans a ainsi fait face à des milliers de manifestants à Celaya, au centre du Mexique. Selon les mots du photographe qui a immortalisé son engagement, le jeune homme lui aurait dit être révolté par cette « marche de haine ».

Le mariage gay au Mexique

Etant un pays profondément catholique, le mariage gay est loin d’être spontanément ratifié. La proposition du président Enrique Pena Nieto de modifier la Constitution pour légaliser les unions de même sexe a par conséquent mené à de grandes manifestations réactionnaires. Il est toutefois judicieux de rappeler que le mariage homosexuel est légal dans 11 États, dont celui de Mexico (dès 2009), pionnier en Amérique Latine. La question est donc très fragmentée, oscillant entre progressisme et conservatisme.

A lire aussi : Le mariage gay autorisé aux Etats-Unis

L’indignation face à l’oppression

Comme énoncé précédemment, un photographe a donc saisi l’instant de confrontation entre le jeune homme et les manifestants. Face à face, c’est la jeune liberté de conscience contre l’ancestrale inertie des traditions. La symbolique du cliché est forte et traduit la force de l’engagement. Il cristallise l’insurrection d’une conscience qui contraste avec la foule informe, ce qui n’est pas sans rappeler le cliché historique pris à Tiananmen. Un étudiant révolté s’y dresse face aux chars chinois incarnant l’oppression. Comme pour faire écho à l’exhortation « Indignez-vous ! » de Stéphane Hessel.

Crédit photo : L'Obs

Crédit photo : L’Obs

Seul contre tous, le contre-manifestant acquiert très vite l’auréole du héros pourfendeur des oppressions. Mais alors ne s’oppose-t-il pas aussi à la liberté de manifester, s’effarouchent certains ? Ce qui remettrait en cause la superbe. La question est bien plutôt d’accepter ou non la légitimité de la manifestation. Une manifestation contre l’égalité des droits, contre un socle de société équitable, peut-elle bénéficier de la pleine liberté de manifester ? Ou autrement dit, comment la garantir alors qu’elle suscite l’indignation des passionnées d’égalité ? Encore faut-il avoir l’égalité et l’équité comme valeurs de référence.

Crédit photo à la Une : L’Express

Related posts
À la uneBons Plans

Coronavirus : AB InBev lance l’initiative « Bar solidaire »

À la uneFemmesFranceSexeSociété

Les travailleuses du sexe demandent un "revenu de remplacement" pour compenser leur baisse de bénéfices

À la uneActualitéCulturePop & Geek

Top 5 des meilleurs comédiens de doublage pour la VF des animés

À la uneCinémaSéries Tv

Disparition de Honor Blackman à 94 ans (Goldfinger)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux