À la uneFranceReportagesSociété

14 juillet : un public nombreux sur les Champs Elysées pour un défilé militaire réussi

Comme chaque année, le traditionnel défilé militaire du 14 juillet a eu lieu ce matin sur les Champs Elysées. C’était l’occasion de mettre à l’honneur les troupes françaises mais aussi les pays du flanc Est de l’Otan.

« Partager la flamme »

C’était le thème du défilé militaire du 14 juillet 2022. Ce titre fait tout d’abord référence à la flamme de la Résistance incarnée par le Soldat inconnu et par Hubert Germain, à qui un hommage a été rendu. Cela désigne aussi la flamme olympique, à un peu plus de deux ans des JO de Paris. De nombreux talents sportifs étaient donc à l’honneur dont « l’armée des champions » à l’occasion du tableau de clôture. Le capitaine du XV de France Antoine Dupont a également pu voler avec la Patrouille de France.

6300 militaires présents pour ce 14 juillet

Parmi eux, ils étaient 5000 à défiler à pied. Crédit photo : Andrea Perez – VL Media.

Le public présent sur place a également pu voir les défilés des 64 avions, des 25 hélicoptères, des 181 véhicules motorisés mais aussi des 214 animaux (201 chevaux et 13 chiens). « C’était vraiment génial de voir tous les soldats, les costumes traditionnels, les véhicules et les avions. Ils étaient très impressionnants. C’était un très beau spectacle. » ont réagi Bastien et Robin, présents pour le défilé sur les Champs Elysées. D’autres personnes présentes ont insisté sur le symbole de l’évènement : « c’est la première fois qu’on vient voir le défilé. Pour nous, être présents ici, c’est une question de patriotisme et de symbolique. »

Un message envoyé à Vladimir Poutine

Le défilé militaire du 14 juillet était en effet l’occasion de mettre à l’honneur l’Ukraine et plusieurs pays d’Europe de l’Est. Ce sont l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et la Bulgarie qui étaient présents. Ils ont ouvert le défilé des troupes à pied aux côtés des militaires français de la mission de l’Otan sur le flanc est. Le gouvernement a justifié cette décision dans un communiqué : « Alors que l’invasion est dans tous les esprits, la France souhaite manifester son engagement sans faille auprès de ses partenaires et de ses alliés. »

La secrétaire d’Etat chargée des Anciens combattants et de la mémoire Patricia Mirallès sur Twitter

Pour Alexandre, présent pour le défilé, « c’est important de les intégrer dans le défilé et de montrer aux autres nations que l’Europe est unie, qu’on n’est pas tout seul. Ce n’est pas que les Français qui sont rassemblés mais c’est aussi un évènement européen. » Cependant, l’avis du public était parfois « mitigé, car le 14 juillet est une fête nationale et pas une fête européenne ». Le cortège a en tout cas permis à la France de montrer ses capacités militaires dans un contexte de guerre. Le public a par exemple pu voir le tank Griffon, remplaçant du véhicule de l’avant blindé (VAB).

Les troupes motorisées ont défilé en fin de matinée. Crédit photo : Andrea Perez – VL Media.

A lire aussi : 14 juillet : mais que célèbre-t-on vraiment ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux