À la unePop & Geek

Star Wars : La force est-elle une vraie religion ?

La Commission de contrôle des institutions charitables au Royaume-Uni a refusé de reconnaître comme association religieuse le Temple de l’ordre des jedi et sa religion le jediisme.

Coup de tonnerre dans la galaxie, le jediisme n’est pas reconnu comme une religion par la Commission de contrôle des institutions charitables au Royaume-Uni.. La récente sortie du film Star Wars : Rogue One n’a apparemment pas influencé la décision des jurés.

Pour la Commission, le Temple de l’ordre des Jedis dont le siège est au Texas est « une association entièrement basée sur le Web » ce qui en fait une « communauté en ligne ». Les magistrats ont appuyé sur « le manque de spiritualité et d’élément non-séculier ». Une autre raison invoquée par la Commission est que les partisans du jediisme n’ont pas apporté suffisamment de preuves quant au faite que l’amélioration morale soit au centre de leur croyance.

Une galaxie endeuillée

N’attendez pas de revanche cette fois, les adeptes du jediisme sont avant tout pacifique. Daniel Jones le fondateur de cette ordre, reste calme face a la nouvelle.Pour lui cette religion est avant tout baser sur la paix, l’amour et le savoir.

On compterais à travers le globe 500 000 adeptes du jediisme mais pas de crainte, ces partisans de la force « ne sont pas les mêmes que ceux dépeints par la franchise des films Star Wars » comme l’explique le site Internet du Temple de l’ordre des jedis.

Malgré cette annonce, “les apprentis jedi” n’ont pas perdu leur espoir, en sommes nous n’avons qu’une chose a dire à ces adeptes “que la force soit avec vous”.

 

Related posts
À la uneHigh TechInternational

C’est quoi WeChat, cette application très présente en Chine ?

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Star Wars : qu’est ce que le “sabre noir” ?

À la uneActualitéCinémaPop & Geek

Doctor Strange 2 : les rumeurs autour de Multiverse of Madness

À la uneCinémaSéries Tv

5 séries ou films à voir si vous avez aimé Squid Game (en attendant la saison 2)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux