À la uneActualitéFranceSanté

46 millions de français désormais touchés par le couvre-feu

Le jeudi 22 octobre, 38 départements de France ainsi que la Polynésie Française sont annoncés être à leur tour sous le couvre-feu.

Le jeudi 22 octobre à 17 heures, le gouvernement a fait de nouvelles annonces sur la situation pandémique sanitaire une semaine après l’annonce d’un couvre-feu en Île-de-France et dans 8 autres métropoles.

Ce sont 38 départements en plus dont la Polynésie Française qui sont désormais sous les règles du couvre-feu. Dorénavant, ce sont donc 54 départements touchés par le couvre-feu, soit 46 millions de français. Ces nouveaux départements devront, comme les autres départements déjà sous couvre-feu, respecter les horaires de 21 heures jusqu’à 6 heures sans sortir à l’extérieur.

Face à la saturation des lits en réanimation et la saturation des hôpitaux en général, les interventions chirurgicales non nécessaires doivent être retardées ou suspendues pendant au moins les deux prochaines semaines dans certains cas. Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran a expliqué qu’ils n’ont pas “souhaité déprogrammer l’ensemble des soins sur le territoire national car la progression est moins exponentielle”. C’est donc en fonction de la situation d’un hôpital en particulier que les décisions sur les interventions chirurgicales non nécessaires doivent être prises.

Les semaines qui viennent seront dures” a avoué le Premier Ministre Jean Castex même si Olivier Véran espère voir les “premiers signes” d’amélioration en début de semaine prochaine.

Pour la Culture, ce sont 85 millions d’aides débloquées ainsi que 30 millions d’aides pour le secteur cinématographique. Roselyne Bachelot veut que le cinéma continue d’exercer ses fonctions malgré le couvre-feu qui met à mal les séances du soir. “Il faut que les sorties des films soient maintenues sur l’ensemble des territoires.”

L’application Tous Anti-Covid présentée

L’application “Tous Anti-Covid” est désormais disponible. Elle a été représentée par Cédric O, le secrétaire d’État à la transition numérique.

Comme annoncé, l’application permet désormais de comprendre mieux comment circule le virus. Notre position géographique nous informe également sur les laboratoires les plus proches pour nous faire tester. Le but est d’activer l’application dès que nous rentrons dans un lieu comme dans un restaurant pour pouvoir identifier les foyers de contamination.

Cédric O et Jean Castex ont insisté quant à la nécessité de télécharger l’application pour qu’elle soit efficace. “Nous devons êtres des millions à télécharger Tous AntiCovid” selon Cédrier O. Le Premier Ministre a ajouté avec un sourire qu’il avait bien téléchargé l’application, faisant référence à la première version StopCovid qu’il n’avait jamais téléchargé.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéFranceSanté

Covid-19 : quelles sont les stratégies du gouvernement français sur les vaccins ?

À la uneEconomieFranceSociété

Des "zones commerciales protégées" pour les commerçants

À la uneInternational

Des hommes sur Mars d'ici 4 à 6 ans ?

À la uneSéries Tv

Les nouvelles aventures de Sabrina partie 4 : découvrez le trailer

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux