Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéFranceNon classé

Présidentielle 2017 : Retour sur 5 candidats « oubliés »

Moins de 80 jours avant le premier tour de l’élection présidentielle, le paysage médiatique est principalement occupé par les cinq candidats qui arrivent en tête des sondages : Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. A ce stade de la campagne présidentielle, quelles sont les personnalités effacées ?

 

Nicolas Dupont Aignan

Après avoir obtenu 1,79% des voix en 2012, Nicolas Dupont Aignan, se présente pour la 2ème fois à la présidentielle. Fondateur et président du parti Debout la France, il prône un Etat souverain en rejetant l’Euro et défendant les mérites du Brexit. Il se bat pour obtenir les 500 parrainages nécessaires à la validation de sa candidature.

 

Nathalie Arthaud

La candidate communiste, Nathalie Arthaud se présente pour la 2ème fois à l’élection présidentielle. Elle dénonce les grands patrons capitalistes qui ne cessent de voir leur richesse s’accroître tandis que les ouvriers/employés sont parfois victimes de conditions de travail difficiles ou de salaires insuffisants pour vivre. Sa principale mission : se battre pour les intérêts des travailleurs.

 

Jacques Cheminade

Fondateur du parti Solidarité et Progrès, Jacques Cheminade est pour la 3ème fois candidat à l’élection présidentielle. En 2012, il a beaucoup fait parler de lui avec sa volonté de « coloniser Mars et la Lune ». Ce candidat atypique de 75 ans doit néanmoins disposer des 500 parrainages nécessaires à l’officialisation de sa candidature.

 

Yannick Jadot

Yannick Jadot est sorti vainqueur de la primaire d’Europe Ecologie les Verts (EELV). Son programme écologiste et social s’inscrit dans la modernité. Il semble qu’un accord entre le candidat EELV et Benoît Hamon va être conclu en vue d’attirer les électeurs vers une « candidature commune ».

 

La candidature la plus surprenante est celle du romancier, Alexandre Jardin. Fondateur du mouvement Bleu Blanc Zèbre, son objectif est d’attirer tous les déçus de la « politique politienne ». Pour lui, les dirigeants politiques violent les fondements de la démocratie et en se présentant, il souhaite « redonner du pouvoir aux gens ». Bien que sa candidature soit soutenue par des maires ruraux, il manque à Alexandre Jardin de nombreux parrainages pour pouvoir officiellement être candidat à l’élection.

 

Les candidats ont jusqu’au 17 mars pour obtenir les 500 signatures nécessaires à la validation de leur candidature.

A lire aussi: Hamon, Mélenchon et Jadot : ce qui les rassemble et ce qui les oppose

Related posts
Non classé

There is a variety inside data job salaries, however zooming out, this is the beginning of a long-term pattern.

Non classé

There is a variety inside data job salaries, however zooming out, this is the beginning of a long-term pattern.

À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux