À la uneActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Nordahl Lelandais

Dans quelques jours se tiendra le début du procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre de la petite Maëlys durant l’été 2017. Nous souhaitions revenir sur les éléments clés qui composent l’affaire Nordahl Lelandais. Pour cela, les faits seront racontés dans l’ordre chronologique.

Agression sexuelle sur sa cousine

En mars 2017, Nordahl Lelandais aurait agressé sexuellement sa cousine lors de l’enterrement du père de celle-ci. C’est ce que dénonce la victime en question au cours d’un entretient avec BFMTV. Au sein de celui-ci, elle explique que lors de l’enterrement de son père, à l’âge de 14 ans, elle est allé fumer une cigarette dans le coin de le maison. C’est alors que son cousin, Nordahl Lelandais, l’a accompagné. En pleurs, il l’a pris dans ses bras avant de descendre ses mains dans son dos, puis au niveau de ses fesses : « Je sens ses mains descendre dans mon dos. Ses mains se mettent sur mes fesses avec insistance ». Les faits ne s’arrêtent pas là puisqu’il lui aurait ensuite touché la poitrine alors que la jeune fille le repoussait. Alors qu’elle retournait vers sa famille, il lui tint ces propos « Si tu dis quelque chose je te tue ». Par la suite, il lui envoya des messages insistants tels que «C’est quand qu’on se marie, t’es ma petite bombe ». En avril 2019, le parquet de Charleville-Mézières a reçu une plainte contre Nordahl Lelandais pour agression sexuelle et menace de mort.


Affaire Arthur Noyer

Le 12 avril 2017, Arthur Noyer, caporal au sein du 13e Bataillon des Chasseurs Alpins, ne se présente pas sur son lieu de travail. La veille au soir, le jeune homme de 23 ans se trouvait à Chambéry pour passer la soirée avec ses collègues militaires dans les bars. Pour retrouver sa trace, les caméras de surveillance, en plus des témoignages, sont réquisitionnées et on l’aperçoit pour la dernière fois faire du stop au bord de la route. Si le mystère reste entier pendant de longs mois, c’est la découverte d’un crane par un promeneur qui relança l’enquête. Après analyse, il s’agit bien de celui d’Arthur Noyer. Après de longues investigations, Nordahl Lelandais sera mis en examen et interrogé quant à cette affaire. Plusieurs éléments concordent puisque son téléphone a été détecté au même endroit et moment que celui d’Arthur Noyer lors de sa disparition. En mars 2018, soit près d’un an après la mort du caporal, Nordahl Lelandais avoue avoir commis ce meurtre. Peu de temps après, il expliqua alors avoir pris en stop le jeune homme avant qu’une bagarre n’éclate car Arthur Noyer l’aurait accusé de vouloir lui voler son téléphone. Selon ses dires la bagarre aurait été fatale pour le caporal. En mai 2021, Nordahl Lelandais a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour cette affaire.

Agressions sexuelles sur deux petites cousines

En 2018, Nordahl Lelandais a été mis en examen suite à des agressions sexuelles qu’il a filmé. Les faits se sont déroulés en juillet et août 2017. Les deux victimes, âgées de 4 et 6 ans, ont été abusées sexuellement et cette découverte a été possible grâce aux vidéos que Nordahl Lelandais avait tourné. Retrouvées sur son téléphone, ces dernières ont permis d’identifier facilement l’agresseur. Il a finalement fini par avouer ces agressions alors qu’il était sous l’emprise de drogue et d’alcool et a expliqué qu’il ne « faisait plus la différence entre une femme et un enfant ».

Affaire Maëlys

Peu de temps après ce tragique évènement, une petite fille du nom de Maëlys Araujo, désormais connue sous le nom de « la petite Maëlys », disparaît dans la soirée du 27 août 2017. Alors qu’elle était présente avec ses parents à un mariage qui se tenait dans la commune de Pont-de-Beauvoisin, en Isère, la petite fille a soudainement disparue. Près de 180 personnes étaient présentes lors de cet évènement dont Nordahl Lelandais. Vers 21h30, l’homme disparaît puis revient plus tard. A une heure tardive, la petite fille se serait éclipsée afin d’aller voir, avec Nordahl Lelandais, ses chiens. Par ailleurs, la mère de la petite fille, Jennifer Cleyet-Marrel a expliqué que Maëlys était venue lui demander si elle pouvait aller les voir. De par les différentes enquêtes et les aveux de Nordahl Lelandais, la suite a été découverte. La petite fille serait montée dans la voiture et durant le trajet, elle aurait crié et pleuré. C’est alors que l’homme la frappa d’une manière très violente comme il le montra dans la reconstitution de la scène. C’est de cela que la petite Maëlys serait morte. Les enquêteurs ont pu confirmer que la petite fille était bien montée dans la voiture puisqu’une tâche de sang, présentant son ADN, a été découverte au sein de celle-ci. Si la piste de l’agression sexuelle est également évoquée, celle-ci ne pourra être résolue par les analyses scientifiques puisque le corps de la petite Maëlys a été découvert que tardivement. Son procès se tiendra donc dès lundi 31 janvier au tribunal de Grenoble.

Suspect dans d’autres affaires

Nordahl Lelandais est en plus de ces agressions sexuelles et meurtres, suspecté dans d’autres affaires non résolues. Après les différentes accusations et révélations, les enquêteurs ont ressortis différents dossiers pour essayer de comprendre si Nordahl Lelandais y était impliqué. C’est ainsi que de nombreux noms sont évoqués : Ahmed Hamadou, Jean-Christophe Morin, Thomas Rauschkolb ou bien Malik Boutvillain, des des disparitions qui ont eu lieu près du lieu de vie de Nordahl Lelandais. Pour l’instant, il ne s’agit que de suspicions, seul le travail des enquêteurs ou des aveux pourraient venir confirmer ces hypothèses.

A lire aussi : 5 éléments pour comprendre… l’affaire Patrick Dils

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureMédias

Tu te souviens… du Morning Live ?

ActualitéCinémaCôte d’AzurCulture

10 dates marquantes dans l’histoire du Festival de Cannes

ActualitéVoyages

Destination de rêve : Four Seasons Hotel Megève

À la uneCulturePop & Geek

Tu te souviens … de la Game Boy ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux