À la uneInternational

5 éléments pour comprendre … le naufrage du Titanic dans la nuit du 14 au 15 avril 1912

Il y a 110 ans, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, « l’Insubmersible » heurtait un iceberg et coulait en quelques heures dans les eaux froides de l’Atlantique. Naissait alors la légende de l’histoire du Titanic.

1500 morts et un paquebot tout neuf et luxueux dans les fonds marins. Comment expliquer un tel drame ?

Un hiver particulièrement froid

Le Titanic avait quitté l’Angleterre le 10 avril, le printemps étant normalement favorable à la traversée. Mais l’hiver 1912 est plus rigoureux. Une vingtaine d’icebergs de plus de 60 mètres de haut sont présents à plusieurs centaines de km au sud-est de l’île de Terre-Neuve, sur le trajet du Titanic. Ce qui est exceptionnel à cette date.

La « brume de fée »

Non, il n’y avait pas de brouillard dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. Mais Meteo France a expliqué la collision par un phénomène assez peu connu : la « brume de fée » ou « fata bromosa ». C’est un mirage qui survient dans cette zone de l’Atlantique lorsque l’au très froide à proximité d’un iceberg se heurte à la température supérieure de l’air. Ce choc de température peut créer une bande floue qui trouble la vision de l’horizon. En effet, la lumière dévie sa course lors du changement de température, ce qui perturbe l’œil humain.

Le Titanic était à pleine vitesse

Lorsque l’iceberg a été aperçu, le navire avançait à 22,5 nœuds, soit 41,7 km/h. C’était sa vitesse maximale depuis le départ. La manœuvre ordonnée (virer à bâbord) pour éviter l’iceberg en face) ne peut fonctionner. Comme elle est effectuée à pleine vitesse, le bateau est projeté sur l’iceberg. Même si les cloisons étanches sont aussitôt fermées, le bateau prend l’eau.

Le bateau a coulé en moins de 3 heures

A 23h40, le veilleur Frederick Fleet aperçoit un iceberg de 30 m à 500 m de distance du paquebot. Trop tard pour éviter le choc. Le virage à bâbord amorcé pour éviter le choc cause la perte du grand bateau : cinq compartiments sont touchés. Le paquebot pouvait continuer à avancer si 4 compartiments étaient remplis d’eau, ce qui lui avait valu le surnom d' »Insubmersible ». A 0h15 le premier signal de détresse est envoyé. Une demi heure plus tard, le premier canot de sauvetage est mis à flots. Le Titanic disparait à 2h20.

Deux tiers des passagers du Titanic sont morts

Le naufrage du Titanic aurait coûté la vie à environ 1500 personnes, soit environ deux tiers des 2200 passagers. Les morts sont inégalement réparties : plus des trois quarts des membres de l’équipage font parties des victimes. 20% des passagers morts étaient en 3ème classe. Près de la moitié des enfants meurent, et plus de 80% des hommes. La principale cause : l’insuffisance des canaux de sauvetage (uniquement 1178 personnes pouvaient être sauvées), qui n’étaient même pas remplis.

A lire aussi : 50ème jour de la guerre en Ukraine : que sait-on de la situation ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCulture

Qui était François Corteggiani, l'un des dessinateurs de Pif le chien ?

À la uneSéries Tv

En thérapie : est-ce qu’il y aura une saison 3 pour la série d’Arte ? 

À la uneInternationalPolitique

Qui est Giorgia Meloni, la favorite des élections en Italie ?

À la uneBasketSport

C'est quoi cette affaire autour de Robert Sarver, le propriétaire des Phoenix Suns ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux