À la uneFrancePolitique

5 éléments pour comprendre… le parcours politique de Marion Maréchal

Marion Maréchal Le Pen parcours politique Marine Le Pen RN Eric Zemmour

L’ancienne députée FN Marion Maréchal devrait intervenir et afficher son soutien à Eric Zemmour lors du meeting du candidat Reconquête! dimanche.

La rumeur circule depuis plusieurs semaines déjà. Selon les informations du Figaro, Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen, s’apprêterait à apporter son soutien et rejoindre la campagne du candidat Eric Zemmour (Reconquête!) ce week-end. Un gros coup de communication dans la dernière ligne droite avant le premier tour de l’élection présidentielle 2022.

Mais qui est réellement Marion Maréchal ? Focus sur le parcours politique de cette trentenaire, membre de la famille Le Pen.

1 – Ses débuts en politique

Né en 1989 à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), Marion Maréchal réalise ses études en droit public. Ses liens avec son grand-père Jean-Marie Le Pen lui vaut plusieurs menaces durant sa scolarité. Avant sa deuxième année de master, elle décide d’entrer dans le monde politique. Cette dernière devient alors membre du Front National (FN), dirigé à l’époque par son controversé deuxième père biologique.

2 – Une longue période au Front National

Marion Maréchal pénètre à l’âge de 17 ans dans le parti familial. Elle se présente pour la première fois sous les couleurs du FN aux élections municipales en 2008, à Saint-Cloud, sur la même liste que sa tante Marine Le Pen. Située en septième position, elle remporte 6,3% des voix. Puis elle remet le couvert deux ans plus tard en 2010, cette fois-ci aux élections régionales. Son nom change. Elle passe alors de “Marion Maréchal” à “Marion Maréchal – Le Pen“, une décision volontaire de sa part due à ses relations proches avec sa famille. Elle s’en sort finalement avec 9,3% des suffrages au premier tour.

De là, sa carrière politique s’envole. En juin 2012, elle est élue aux élections législatives dans la 3ème circonscription du Vaucluse, faisant d’elle la plus jeune députée à l’Assemblée Nationale. Marion Maréchal Le Pen intervient dans certains textes gouvernementaux et vote pour différents projets de lois durant son mandat : projet de lutte contre la fraude fiscale, reconnaissance du “génocide vendéen”, peine de mort, mariage homosexuel … Défendant fièrement les positions de son parti, elle a parfois l’image de celle qui s’oppose à la majorité.

En marge de la politique, elle ouvre l’Institut des Sciences Sociales Économiques et Politiques (ISSEP) à Lyon.

3 – Tensions dans la famille Le Pen

Au fil des années, l’idéologie familiale “parfaite” des Le Pen commence à se briser. Jean-Marie Le Pen passe le flambeau de la présidence à sa fille Marine en 2011. Lors des élections régionales 2015 en région PACA, Marion Maréchal se montre en désaccord avec les propos de son grand-père, au point de vouloir l’exclure du FN. Et la direction du parti menée par sa tante l’agace particulièrement la poussant à se retirer de la vie politique.

Ces regains de tensions pousseront d’ailleurs la jeune femme à changer de nouveau de nom en “Marion Maréchal”.

4 – Un aurevoir “temporaire”

Nous voilà en 2017. Alors que personne ne s’y attendait, Marion Maréchal annonce se mettre en retrait de la vie politique. Députée du Vaucluse à l’époque, elle renonce ainsi à se représenter aux prochaines législatives et laisser tomber son poste de conseillère régionale en région PACA. La cheffe de l’opposition frontiste justifie cette décision par son envie de se consacrer à sa vie familiale et de se lancer dans le monde du privé.

Je ne viens pas avec le projet de revenir à tel ou tel moment, je pense que je referai de la politique, parce que j’aime ça, mais pas immédiatement.

Marion Maréchal à TéléLiberté – 2017

5 – Un come back aux côtés de Zemmour ?

Marion Maréchal de retour avec Reconquête! ? Attendus à Toulon dans le Var ce dimanche, le candidat Eric Zemmour et ses équipes ont prévu un meeting d’envergure. “Ce sera l’une des plus importantes réunions publiques de la campagne. Davantage encore que Cannes ou Nice. Tous les portes-parole doivent y aller“, se réjouit un lieutenant du parti auprès du Figaro. L’ex-députée du FN y est également attendue, d’après les informations fournies par le quotidien. Au cours de l’évènement, elle devrait officialiser son retour dans la vie politique en apportant son soutien à l’ancien éditorialiste.

Une nouvelle largement probable étant donné que Marion Maréchal a affirmé, en janvier dernier, qu’elle ne soutiendrait pas sa tante Marine Le Pen aux futures élections.

À lire aussi : Présidentielle 2022 : demandez le programme d’Eric Zemmour (Reconquête!)

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneMédiasSéries Tv

Drag Race France : à quoi s’attendre pour la saison 2 ?

À la uneMusiquePeople

Pourquoi Hoshi est victime de cyberharcèlement ?

À la uneMédias

Après la radio, le mythique "Jeu des 1000€" arrive sur France 3

À la uneCinémaPop & Geek

Qui est Miles Morales, le héros du prochain projet du Spiderverse ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux