À la uneSéries Tv

5 Présidents marquants dans les séries américaines

La fonction présidentielle est éminemment porteuse d’enjeux dramatiques dans la fiction. Retour sur 5 présidents marquants de la télévision américaine à l’approche de cette élection majeure pour le pays, mais aussi pour le monde.

La toute puissance des Etats-Unis est régulièrement symbolisée dans les séries télévisées par le rôle récurrent que ces dernières ont dévolues depuis de nombreuses années au Président de leur nation. Ce personnage de leader généralement charismatique a permis aux créateurs de fictions de devancer très souvent la réalité en faisant endosser cette fonction à des femmes (Commander in Chief, Veep…) à des Afro-Américains (24 Heures Chrono) à des latinos (A la maison Blanche), permettant aux séries d’être en avance sur leur temps et en prise avec le quotidien des téléspectateurs qui sont également des électeurs. Permettre d’observer le chef de l’état dans sa vie privée fait qu’il en devient une personne accessible et à même de provoquer l’empathie et l’identification. Revenons sur cinq présidents emblématiques de la fiction américaine ainsi que sur les comédiens qui les interprètent.

FRANCIS « FRANCK » UNDERWOOD

ATTENTION SPOILER SI VOUS N’AVEZ PAS VU LA SAISON 2 DE HOUSE OF CARDS

Le personnage : Franck Underwood est un homme retors, le mot est faible. Pour se hisser au poste suprême, il n’hésite pas à user de tous les moyens dusse t-il avoir recours à des méthodes que la morale réprouve et aux plus viles manœuvres afin d’assouvir sa soif de pouvoir. Manipulateur, maître-chanteur et corrupteur hors pair, Underwood est la face peu reluisante d’une politique déliquescente mais la fascination qu’il exerce dépasse ce constat. On adore le détester.

L’acteur : Kevin Spacey

Si Kevin Spacey est un acteur mondialement connu grâce à des rôles inoubliables au cinéma (Usual Suspects, Seven, American Beauty…), il faut se rappeler qu’il avait interprété un personnage déjà totalement fascinant et déviant. C’était dans la première saison de la série Un flic dans la Mafia où il jouait le rôle de Mel Profitt.

DAVID PALMER

Sa série : 24 heures chrono

Le personnage : David Palmer est le premier président afro-américain élu à la Maison-Blanche dans une série télévisée. A la fois honnête et d’une probité sans failles, cet homme plein de sang froid noue avec Jack Bauer une relation faite d’une confiance mutuelle à toute épreuve, dès lors que ce dernier aura tout fait pour lui sauver la vie. Son engagement politique où la justice s’érige en priorité lui vaudra bien des désagréments tant il aura à affronter des trahisons de tous les côtés jusqu’à sa disparition au début de la saison 5 qui constitua un vrai crève cœur pour les fans de la série.

L’acteur : Dennis Haysbert

Dennis Haysbert est un second rôle régulier du cinéma américain. On a pu notamment le voir dans Heat, Insomnia, Les pleins pouvoirs ou Sin City : J’ai tué pour elle. Après 24 heures Chrono, il a tenu durant trois saisons le rôle de Jonas Blaine dans la série The Unit : Commando d’élite.

FITZGERALD THOMAS GRANT III

Sa série : Scandal

Le personnage : Si le Président Grant n’est pas le héros de Scandal, il est l’incarnation du titre de la série. C’est de sa relation adultère avec Olivia Pope (Kerry Washington) que son nom va se retrouver mêlé à une affaire scabreuse qui en appellera d’autres. Epoux de Mellie Grant, il ne peut pour autant renoncer à ses sentiments irrépressibles pour Olivia quand bien même celle-ci le repousse à contrecœur. Faisant irrésistiblement penser à Kennedy et à Bill Clinton, Grant dégage une certaine droiture voire même une rectitude dans l’exercice de sa fonction.

L’acteur : Tony Goldwyn

Tony Goldwyn a eu des rôles dans des dizaines de séries télé (Matlock, La loi de Los Angeles, Rick Hunter, Murphy Brown, Frasier…) On l’a vu aussi dans quelques films (Ghost, Le collectionneur, Le dernier samouraï, Nixon…) et il a aussi réalisé des épisodes de Dexter, de The L Word et de Scandal série qui lui a apportée une notoriété mondiale.

JOSIAH BARTLET

Sa série : A la maison blanche

Le personnage : Sans doute LE président le plus important des séries télé. Pendant sept saisons, le Président Bartlet a non seulement fait honneur à sa fonction mais il a traversé des moments personnels douloureux, échappant à une tentative d’assassinat et devant lutter contre la sclérose en plaques. Prix Nobel d’économie, Bartlet est un homme honnête à l’humanité palpable et fervent catholique.

L’acteur : Martin Sheen

Martin Sheen a mené une carrière prolifique au cinéma  avec plusieurs rôles marquants que ce soit dans La balade sauvage de Terrence Malick, Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, Wall Street d’Oliver Stone ou encore Les Infiltrés de Martin Scorsese. Il est apparu dans de très nombreuses séries télé avant de trouver son rôle le plus fort dans A la maison Blanche dans lequel il officiera entre 1999 et 2006. Depuis 2015 il a intégré la distribution de la série de Netflix, Grace & Frankie aux côtés de Jane Fonda, Lily Tomlin et Sam Waterston.

 SELINA MEYER

Sa série : VEEP

Le personnage : Avant de conquérir la fonction suprême cette candidate malheureuse à l’élection présidentielle devient vice-présidente avant de remplacer le président démissionnaire. Gaffeuse invétérée, qui jure et ment plus souvent qu’à son tour, cette célibataire divorcée ne joue son rôle de mère qu’avec parcimonie. Adepte de l’auto-promo et centrée sur elle-même, elle est le versant comique de ce rôle tant sacralisé.

L’actrice : Julia Louis-Dreyfus

Julia Louis-Dreyfus débute sa carrière dans le Saturday Night Live dans lequel elle apparaît à 57 reprises mais elle doit sa notoriété mondiale au succès colossal de la série Seinfeld où elle interprète le personnage de Elaine Benes entre 1989 et 1998. Entre 2006 et 2010 elle a tenu le rôle principal de The New Adventures Of Old Christine et en 2012 elle décroche le rôle principal de Veep qui lui vaudra en 2015 l’Emmy Award de la meilleure actrice dans une série comique. Au cinéma on l’a vu dans Hannah et ses sœurs et Harry dans tous ses états de Woody Allen et elle était aux côtés de James Gandolfini dans son avant dernier film, All About Albert.

Crédits: FOX/HBO/NBC

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
À la uneCinémaCulture

Jurassic World 3 : Le protocole sanitaire sur le tournage coûtera 9 millions de dollars

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode carrière

À la uneActualitéInternational

En une seule interview, Trump arrive à prononcer 42 phrases douteuses, choquantes ou mensongères...

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode FUT

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux