Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneCinéma

5 raisons de voir Goliath, le nouveau film avec Gilles Lellouche et Pierre Niney

GOLIATH thriller Frédéric Tellier Gilles Lellouche Pierre Niney Emmanuel Bercot

Sorti aujourd’hui dans les salles de cinéma, Goliath, le nouveau thriller de Frédéric Tellier, aborde la polémique autour des pesticides de manière sombre.

C’est quoi Goliath ? France, professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, milite activement contre l’usage des pesticides. Patrick, obscur et solitaire avocat parisien, est spécialiste en droit environnemental. Mathias, lobbyiste brillant et homme pressé, défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie. Suite à l’acte radical d’une anonyme, ces trois destins, qui n’auraient jamais dû se croiser, vont se bousculer, s’entrechoquer et s’embraser.

Après L’Affaire SK1 et Sauver ou Périr, le réalisateur Frédéric Tellier s’attaque désormais à une nouvelle histoire inspirée de faits réels : celle d’un scandale sanitaire autour d’un pesticide considéré comme “dangereux” pour la santé. Un thriller de 2 heures à glacer le sang dans lequel on retrouve Pierre Niney dans le rôle d’un lobbyiste détestable, Gilles Lellouche dans la peau d’un avocat en droit environnemental déterminé mais également Emmanuelle Bercot en tant que militante plus qu’engagée.

Un récit abordable pour tous

Bien que l’intrigue de Goliath tourne autour d’un sujet complexe avec la tétrazine (insecticide fictif), on ne se sent pas pour autant larguer. Certes quelques termes du jargon scientifique nous échappe, mais dans la majorité du temps, on arrive à saisir les propos grâce aux dialogues ou aux images qui facilitent la compréhension. Cela nous permet, en tant que spectateur, de comprendre les détails techniques instaurés volontairement par les scénaristes pour une meilleure compréhension de l’histoire.

Inspiré de scandales sanitaires

Goliath tire son inspiration des nombreux scandales de santé public qui se sont déroulés ces dernières années. Comme par exemple, celui du chlordécone. Ce pesticide, utilisé dans les cultures de bananes en Martinique et en Guadeloupe pendant environ 20 ans, s’était révélé être toxique pour l’homme. Les cancers de la prostate en lien avec l’exposition à ce produit ont été reconnus comme “maladie professionnelle” en décembre 2021. Ou encore celui du glyphosate, un herbicide qualifié comme cancérogène par une trentaine d’associations et encore utilisé massivement par les agriculteurs.

Un trio de tête qui sort du lot

L’alchimie Niney-Lellouche-Bercot est forte dans Goliath. La construction du récit mettant les trois personnages à l’honneur de manière parallèle nous laisse profiter de chacun d’entre eux. La prestation de Pierre Niney dans son costume de “salopard”, prêt à tout pour sauver la réputation de son employeur, est plutôt réussi car on en vient naturellement à le détester. Gilles Lellouche n’y va pas de main morte également. Clope au bec, cheveux décoiffés, cernes insistants, l’acteur de Bac Nord se donne corps et âme pour rendre justice à cette agricultrice décédée d’un cancer. Sans oublier Emmanuelle Bercot, une femme forte qui subit la vie sans avoir l’impression de pouvoir y faire grand chose (et qui nous a donné la larme à l’œil).

Pierre Niney – © Caroline Dubois

L’industrie VS l’humain

Goliath soulève de nombreuses questions. Parmi elles, celle du poids des industriels face aux humains. Ici, il s’agit de la firme d’agrochimie Phytosanis face à un cas de décès et des militants écologistes. Et on y voit une sorte de vérité : que peuvent faire quelques personnes à elles seules face à un monstre industriel armé d’avocats expérimentés ? Enquête, procès, manifestations… Le film relance complètement le débat sur les pesticides et s’inscrit dans une réalité plus que probable.

Un message d’alerte à un mois de la Présidentielle

Le réalisateur et scénariste français l’a avoué au HuffPost : “C’est un peu le fruit du hasard (…) mais si ça peut rebondir politiquement et provoquer un éveil des consciences, ce serait intéressant“. Avec l’arrivée de Goliath sur le grand écran, ce dernier espère que les prétendants à l’Elysée se serviront de son film pour aborder l’aspect environnemental. De la même manière que ce long-métrage sensibilise petits et grands sur la question de la préservation de l’environnement en général.

À lire aussi : On a vu pour vous… Yellowjackets, mélange efficace de thriller et survival horror

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

À la uneMédias

Drag Race France : qui remporte la première édition ?

À la uneSport

[INTERVIEW] Killer Kelly, la nouvelle recrue d'Impact Wrestling

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux