À la uneEnvironnement

8 Juin : Journée mondiale des Océans

Ce 8 juin est la célébration, depuis 1992, de l’écosystème marin, et de son importance à échelle mondiale. Cette journée inaugurée à l’occasion du Sommet de la Terre et des Nations Unies à Rio est le moyen d’interpeller un maximum de personnes et sensibiliser à la préservation des océans.

C’est simultanément que les cinq continents organisent des événements spéciaux en cette journée dédiée à l’eau. Les aquariums organisent des festivités, les associations proposent des actions concrètes, comme le nettoyage de plage par exemple.

Les Océans en chiffres

L’urgence climatique et la pollution des océans amène à une immense sensibilisation. C’est la première étape de cette journée, faire se rendre compte de l’importance de l’eau. Un grand nombre ne réalisent pas les bienfaits médicaux que certaines espèces de plantes marines procurent, l’importance de l’océan dans la production d’oxygène et de ressources nécessaires à la vie. L’océan absorbe 30% du CO2 produit par l’Homme, ce qui réduit considérablement l’impact du gaz à effet de serre, et donc à long terme du réchauffement climatique.

L’étape qui suit cette sensibilisation par les chiffres est le changement d’habitude néfastes : certains réflexes adoptés depuis plusieurs années peine à être appliqués. Le tri sélectif en est une, ainsi que le danger du tabac. On sait que 137 milliards de mégots sont jetés par terre tous les jours, 40% de ceux-ci finissent inévitablement dans les océans. Un mégot, à lui seul, pollue jusqu’à 500 litres d’eau. 

La dernière étape est claire, s’investir pleinement pour la cause marine. Intégrer une association de protection des océans, des mammifères marins est une très grande avancée. La signature de pétition en ligne est aussi une clé à la mise en oeuvre de nouvelles actions contre la pollution, ou bien la surpêche par exemple.

Le site officiel de la journée mondiale des océans permet d’accéder à un planning d’événements et d’actions menées. L’organisation propose un concours de photos marines ainsi que de nombreux articles de sensibilisation.

Voici deux pétitions en l’honneur de la Journée mondiale des océans.

Cette première vise à la création d’un vaste réseau de réserves marines, qui pourrait potentiellement couvrir 30% des océans.

La deuxième pétition est en faveur de la recherche scientifique et médicale concernant les ressources qu’offre la mer. Nous savons que les recherches sur l’océan ont donné treize prix Nobel de médecine. Actuellement, de nombreux composants marins aux propriétés antivirales sont testés dans le monde.

L’Aquarium de Paris Cinéaqua

L’océan est la vie, c’est ce que la terre a pu offrir de plus beau à l’Homme. Il faut donc préserver ce milieu naturel nécessaire à notre survie, en prenant soin de sa biodiversité et des espèces qui y vivent. L’aquarium de Paris a présenté ce matin les enjeux ainsi que les grands projets mis en place pour la protection des Océans. C’est au cours d’une visite de certains bassins du gigantesque site Cinéaqua que l’on nous montre les espèces touchés de près comme de loin par les dangers qui sèment le trouble aux océans.

On parle du danger du plastique : les macro-plastiques sont quant à eux devenus gérables. Cee n’est pas encore le cas des plus petits débris. Le cas des méduses est évoqué, surtout leurs bienfaits en ce qui concerne la création de pansements. Un discours sur les enjeux mis en place, imagé par la visite en temps réel de l’aquarium et de ses 13 000 poissons.

L’aquarium Cinéaqua permet de se rendre compte de la beauté des océans. C’est l’occasion depuis la réouverture des centres culturels pour redécouvrir notamment la plus grande exposition de méduses en Europe, les 38 grands requins ainsi que les 700 colonies de coraux. La réservation pour la visite est obligatoire.

À lire aussi : Réchauffement climatique : l’Arctique en danger

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux