À la uneActualitéBrèvesFranceSociété

A Rouen, trois assistantes maternelles poursuivies pour violences infantiles

Trois assistantes maternelles font face à la justice pour avoir commis des actes de violence envers une quinzaine d’enfants entre 2014 et 2018 à Rouen. Des humiliations verbales à la privation de nourriture, les inquiétudes des parents se révèlent fondées. Le 8 août, la justice délivrera sa décision finale alors que les trois femmes sont en attente de leur sanction.

KRISTIN STREFF/Lincoln J/AP/SIPA

Trois assistantes maternelles sont poursuivies par la justice pour actes de violence envers une quinzaine d’enfants dont elles avaient la charge. Mercredi 2 août 2018, elles ont été reçues devant le tribunal correctionnel. Elles se revendiquaient de la pédagogie Montessori. Cette méthode pédagogique consiste en l’écoute et le suivi de chaque enfant en classe. Ces apprentissages doivent lui permettre de s’épanouir et de construire son autonomie de penser et d’agir seinement.

Les faits sont révélés par une de leur collègue, preuves vidéos à l’appui. Cette dernière a réussi à filmer plusieurs actes de maltraitance. Des humiliations ont été rencensées alors que sur les images, une petite fille « laide » est mise à l’écart. Des enfants auraient été enfermés dans le noir alors qu’ils pleuraient. D’autres extraits vidéos révèlent des enfants en body, à même le sol, en attente d’être changés. Les nounous sont également accusées de privation de nourriture par les parents des petits. Une perte de poids anormale chez leur enfant les avait mis sur la piste et avait tourné des inquiétudes en accusations.

Une peine de six mois de prison avec sursis a été requise. Les trois femmes sont en attente de la sanction, alors qu’elles ont déjà perdu leur agrément. Elles travaillaient dans une Maison d’Assistantes Maternelles (MAM) de Rouen qui a fermé peu de temps après l’incident. Au cours du procès, les parents des victimes apprennent les mauvais traitements subis par leurs enfants. Le 8 août prochain, la justice délivrera sa décision finale.

 

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
ActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Simone Weber

À la uneMédiasPolitique

Est ce que cette "supposée" nièce de Marion Maréchal qui fait le buzz sur TikTok existe vraiment ? 

À la uneMédias

Pourquoi Jean-Pierre Foucault est animateur sur Europe 1 cette semaine ?

À la uneInternational

Attaque sur Israël : c'est quoi l'article 51 brandi par l’Iran ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux