À la uneCôte d’AzurCultureFrancePolitiqueRégionsSociétéVoyages

Entre terre et mer, les ministres partent en vacances

Après une année très chargée en réformes et polémiques, les ministres s’envolent vers un peu plus de repos.

L’année politique fut rude en tous points pour nos élus qui ne jurent que par un peu de repos. Les nombreuses réformes et poméliques ont divisé la classe politique et les ministres se disent fatigués. “Tout le monde a besoin de se reposer, il y a eu beaucoup de stress dans la période”, déclare-t-on au gouvernement. La veille, Emmanuel Macron a tenu à réunir Edouard Philippe et son gouvernement autour d’un “dîner décontracté” pour signer le début des vacances. Du 9 au 24 août, le gouvernement du Premier ministre aura l’occasion de se reposer et se préparer pour la rentrée politique. Néanmoins, si les élus quittent majoritairement Paris, il leur a été donné comme consigne de “rester connecté, rester joignable et évidemment à disposition si nécessaire” et“à proximité de Paris” a déclaré Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement. Ainsi, le couple présidentiel séjourne au Fort de Brégançon où il reçoit actuellement Theresa May pour échanger sur le Brexit.

AFP/MARWAN NAAMANI

De telles restrictions ne sont pas sans nous rappeler la polémique survenue en 2011 autour du voyage en Tunisie de Michèle Alliot-Marie. Alors ministre des Affaires Etrangères sous Sarkozy, MAM avait décidé de passer ses vacances en Tunisie avec son compagnon, Patrick Ollier. Si l’initiative ne choque pas, ce sont les moyens mis à disposition d’un tel séjour qui ont révolté la classe politique. En effet, Michèle Alliot-Marie a profité d’un jet privé appartenant à Aziz Miled, un homme d’affaires proche du clan Ben Ali-Trabelsi. Le 29 décembre, MAM réitère l’utilisation de l’appareil en direction de Tozeur. Les critiques sont violentes et appellent Michèle Alliot-Marie à se démettre de ses fonctions. La ministre, faible de sa défense, décide de démissionner.

Suite à cette affaire, Sarkozy décide d’imposer officieusement des vacances localisées en France à son gouvernement. Depuis, Hollande et Macron n’ont pas échappé à la règle et ont décidé de garder leur classe politique en vase clos.

Sea, Friends and Sun

Pour beaucoup, vacances riment avec soleil, plage et farniente. C’est la recette choisie par Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité hommes-femmes. Partagée entre les quartiers nords de Marseille pour passer du temps en famille et la Corse entre amis, la jeune femme préfère l’atmosphère salée de la côté à l’air frais de la montagne. Agnès Buzyn, ministre de la Santé et des Solidarités a également décidé de séjourner en Corse jusqu’à la mi-août. Quant à Muriel Pénicaud, la ministre du Travail a choisi de partager ses vacances entre la Baie de Somme, la côte basque et le nord de l’Italie dans la région des lacs. Ce sera l’occasion de passer du temps en famille et en amis. La ministre compte bien prendre du temps pour elle : aller nager, faire de la randonnée ou encore perfectionner son talent de photographe.

La montagne ça vous gagne

D’autres sont plus adeptes des paysages verts et loins de la mer. La ministre de la Défense, Florence Parly, sera présente dans les Alpes – pour faire de la randonnée -, dans le sud-ouest de la France mais également à Paris. Si pour beaucoup, le travail est à proscrire des vacances, ce n’est pas le cas pour Florence Parly. Selon son cabinet, cette dernière a décidé d’emporter quelques dossiers, des livres et la saison 3 du “Bureau des Légendes”. Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, sera également présent en montagne à Chamonix. Il souhaite dédier ses vacances à ses proches en organisant des randonnées familiales. Il se rendra ensuite au Pays-Basque à St-Pée-sur-Nivelle. Pas d’Italie cette année pour le ministre qui s’y est déjà rendu en weekend avec sa femme pour fêter ses vingt années de mariage sur la côte amafiltaine.

Pour vivre heureux, vivons cachés

Enfin, il y a les taiseux. Ceux qui souhaitent garder leur petit paradis secret ou simplement ne pas être embêtés pendant leur période de repos. Parmi eux, Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique se dit en vacances en France, “pas loin” : de quoi réduire le périmètre de recherche ! Pour Edouard Philippe, l’heure est également au repos mais il reste tout de même discret sur la destination.

 

A lire aussi : Que retenir de la loi votée hier sur les violences sexistes et sexuelles à l’Assemblée Nationale ?

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Charlie Cox reprendrait bien son rôle de Daredevil dans le MCU

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... The Great, une deuxième saison encore plus extravagante

À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux