À la uneCulturePop & Geek

Activision se préparerait à racheter Take-Two Interactive

L’éditeur Activision ambitionnerait de s’offrir Take-Two Interactive. Une opération qui pourrait bouleverser l’industrie du jeu vidéo.

activision-pret-a-racheter-take-two-borderlandsAinsi que le rapporte l’analyste Mike Hickey sur Street Insider, l’éditeur Activision s’apprêterait à faire une proposition de rachat à Take-Two Interactive. L’entreprise, qui pèse plus de 14 millions de dollars, disposerait ainsi d’un catalogue gigantesque, regroupant les trois plus grands studios de développement du monde que sont Rockstar Games (GTA), Bungie (Call of Duty) et Blizzard (World of Warcraft).

activision-pret-a-racheter-take-two-top-spin

Une aubaine pour Activision, qui deviendrait dès lors le leader incontesté de l’industrie grâce aux licences GTA, Red Dead, Bioshock, Civilization et Borderlands, mais aussi les séries de sports NBA, Top Spin et WWE 2K.

Au delà du pad, le grand écran

La raison principale de ce rachat pourrait néanmoins échapper au strict support vidéoludique. Pour comprendre les enjeux, il faut bien plutôt se tourner vers les salles obscures. En effet, Activision serait en train de mettre sur pied un studio de cinéma interne à l’entreprise, afin d’avoir plus d’autonomie sur les futures adaptations au cinéma ou en séries TV de ses titres phares. En élargissant son catalogue, Activision pourrait ainsi transformer GTA non seulement en MMO grâce à ses infrastructures online, mais aussi en une série de blockbusters qu’on imagine très rentable.

En ce qui concerne le passage au cinéma, le jeu vidéo n’en est pas à son coup d’essai. Les adaptations, parfois ambitieuses, n’ont que très rarement été à la hauteur des attentes des joueurs. Un meilleur encadrement par les développeurs et éditeurs pourrait se traduire par une montée en gamme conséquente des productions. Voilà qui pourrait intéresser un Hollywood en manque de renouveau, les super-héros n’ayant pas vocation à monopoliser le box-office à long terme. L’adaptation très attendue du mastodonte Warcraft, dont le tournage vient d’être bouclé, devrait d’ailleurs lancer la vague en 2016.

activision-pret-a-racheter-take-two-warcraft

Une acquisition à double tranchant

La nouvelle a été accueillie très favorablement par les marchés financiers : l’action de Take-Two Interactive a littéralement explosé, avec une augmentation de 4,67% pour une clôture à 23,66 dollars (18 euros) ce lundi. Hausse plus mesurée pour Activision, avec une augmentation de 0,81% et une clôture à 27,54 dollars (environ 21 euros).

Pour les gamers, cette opération présenterait cependant un risque qualitatif énorme. En effet, Activision n’a jamais hésité à surexploiter ses plus grandes licences, comme en témoigne la production à la chaîne des épisodes de la série Call of Duty ou encore les nombreuses extensions de World of Warcraft ou Diablo. Cette politique avait conduit notamment à l’effondrement de la série Guitar Hero, victime de son propre succès après avoir saturé le marché des jeux musicaux. Un GTA tous les ans… la couleuvre serait difficile à avaler pour les joueurs comme pour les développeurs !

activision-pret-a-racheter-take-two-gta

Dans tous les cas de figure, ce rachat pourrait bouleverser le marché du jeu vidéo dans sa structure profonde. Si la rumeur est avérée, l’acquisition de Take-Two Interactive est pourtant loin d’être une évidence. En 2008 déjà, l’entreprise avait décliné une offre de 2 milliards de dollars de la part d’Electronic Arts. Activision a d’ailleurs déjà essuyé un refus similaire en 2011.

About author

Animateur de HyperLink et Rédacteur-en-chef Pop Culture, spécialiste en univers virtuels et jukebox itinérant.
Related posts
À la uneActualitéInternational

Floride : effondrement d’un immeuble, 99 personnes disparues

À la uneInternationalSanté

Le continent Africain à l’aube d’une éminente troisième vague de Covid 19

À la uneInternational

Une société américaine propose des vols en montgolfière dans l’espace

À la uneEnvironnementInternational

Une première au Japon : des jumeaux pandas naissent dans un zoo de Tokyo

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux