À la uneActualité

Affaire Troadec : Hubert Caouissin condamné à 30 ans de prison pour son quadruple meurtre

Ce mercredi 7 juillet, la cour d’Assises de Loire Atlantique sur le procès jugeant Hubert Caouissin, meurtrier de la famille Troadec. Il a finalement été condamné mercredi à 30 ans de réclusion criminelle.

Hubert Caouissin échappe à la perpétuité. Condamné pour avoir tué quatre personnes sa belle-famille, le meurtrier écope de 30 ans de prison ferme. Les faits avaient été commis en février 2017 à Orvault, près de Nantes.

Le verdict n’a été prononcé qu’à 22h45 par les avocats généraux des assises de Loire-Atlantique. Ils alors ont retenu l’altération du discernement de Hubert Caouissin, allégeant quelque peu sa peine. Son ancienne compagne, Lydie Troadec, 52 ans, a aussi écopé d’une peine de trois ans de prison, dont deux ans ferme et un an d’”obligation de soins”, pour sa complicité dans l’affaire. Elle est jugée coupable de modification de la scène de crimes et de recel de cadavres.

Altération du discernement 

Si la culpabilité de Hubert Caouissin n’est pas remise en cause, l’altération du discernement a été retenue en sa faveur. Les experts psychiatres et psychologues ont tous reconnus des “délires chroniques de type paranoïaque” chez l’accusé.

Hubert Caouissin avait tué et dépecé les corps de Brigitte et Pascal Troadec (49 ans) ainsi que leurs enfants Charlotte (18 ans) et Sébastien (21 ans), convaincu qu’ils avaient volé un trésor familial. Il plaidait la légitime défense.

Un procès de 15 jours

Durant quinze jours, les avocats ont tenté de comprendre l’affaire et les intentions réelles de Hubert Caouissin. Si les problèmes psychologiques de l’accusé ont atténué sa peine, “C‘est un soulagement mais pas une victoire en soi” selon son avocat Me Thierry Fillion.

Nous savions que la peine de la réclusion à perpétuité pouvait être prononcée dans ce dossier compte tenu de l’énormité des faits, (…). C’est un soulagement énorme pour nous, pour notre client. Mais ce n’est pas une victoire en soi. La justice est passée, et nous en sommes particulièrement satisfaits.” a ainsi évoqué Me Thierry Fillion à la fin du procès.

A lire aussi : Le maire de Colombes condamné pour avoir comparé la police à celle de Vichy

About author

Rédacteur VL Média et étudiant à l'École d'Histoire de La Sorbonne.
Related posts
À la uneSport

Pour Bound for Glory 2021, Impact Wrestling sort le grand jeu

À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

À la uneActualitéFrance

Jean Castex annonce une "indemnité inflation" pour répondre à la hausse des prix

À la uneInternational

L'acteur Alec Baldwin tue "accidentellement" une personne lors d'un tournage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux