À la uneActualitéInternational

Affaire Volswagen : M.Sapin veut une enquête au niveau européen

Michel Sapin avec Martin Schulz

Après le scandale des fraudes aux contrôles anti-pollution qui éclabousse Volkswagen, Michel Sapin a déclaré ce matin sur Europe 1 vouloir une enquête au niveau européen. Le ministre des Finances et des comptes publics français assure que ces investigations sont légitimes, au nom de la lutte anti-pollution.

Des investigations au niveau européen visant tous les constructeurs automobile du continent. C’est ce qu’a déclaré vouloir Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, ce matin au micro d’Europe 1. “ça me parait nécessaire, a-t-il affirmé. Il faut le faire au niveau européen. Nous sommes sur un marché européen avec des règles européennes.

Par constructeurs européens, Michel Sapin entend aussi les constructeurs français. “Puisqu’on le fait pour Volkswagen, il me parait nécessaire de le faire aussi pour les constructeurs français, ne serait-ce que pour rassurer les uns et les autres. Mais je n’ai pas de raisons particulière de penser que les constructeurs français se seraient conduits comme Volkswagen.”

Volkswagen siège social

Siège social du constructeur automobile Volkswagen à Wolfsbourg, en Allemagne

Rappelons les faits qui ont déclenché ce climat de suspicion. La semaine dernière, les autorités américaines auraient découvert que Volkswagen avait doté 482 000 véhicules vendus aux Etats-Unis d’un logiciel espion. Ce logiciel était capable de détecter automatiquement à quel moment les véhicules étaient soumis à un test anti-pollution et permettait de dissimuler le niveau des émissions de gaz polluant des voitures.

“Ce sont des choses sérieuses, puisqu’il s’agit de la lutte contre la pollution”

Cette tricherie, si elle s’avérait exacte, pourrait coûter très cher au champion mondial de l’automobile. A cause de ce scandale, Volkswagen a vu hier 15 milliards d’euros de capitalisation boursière partir en fumée à la bourse de Francfort. L’action Volkswagen a même connu une chute vertigineuse de 20 % à la Bourse de Francfort. En plus de cette dégringolade boursière, le constructeur allemand pourrait se voir écoper par la justice américaine de lourdes sanctions financières, de l’ordre de 18 milliards de dollars (16 milliards d’euros).

En attendant le verdict américain, Michel Sapin justifie son idée d’investigations sur le vieux continent. “Le domaine de la lutte contre la pollution est très important. Ce sont des choses sérieuses. Il est légitime de punir s’il le faut, de rassurer évidemment.”

Usines VW monde

Usines Volkswagen implantées dans le monde

Rassurer est le mot clé. Parce que les gaz polluants (dioxyde d’azote notamment) rejetés par les 482 000 véhicules munis du logiciel aux USA sont liés à de graves maladies respiratoires comme l’asthme. Et parce que le dispositif permet aux voitures d’émettre jusqu’à 40 fois plus d’émissions que le seuil autorisé pour préserver la santé publique, selon l’EPA (Agence environnemental américaine).

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéSéries Tv

La série sur la chanteuse Selena Quintanilla désormais disponible

À la uneInsoliteInternational

Trois hommes arrêtés après avoir volé et saoulé une dinde à la vodka

À la uneActualitéSéries Tv

Glee Cast organise une collecte de fonds à la mémoire de Naya Rivera

À la uneMédias

Succès pour la grande finale de Koh-Lanta : Les 4 Terres !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux