À la uneActualitéInternational

Afghanistan: 95 blessés dans un attentat à Kaboul

Une voiture piégée a explosé ce matin dans l’Ouest de Kaboul. Au moins 95 blessés “dont une majorité de femmes et d’enfants” a indiqué le gouvernement.

«Un véhicule rempli d’explosifs a explosé à l’entrée d’un commissariat à Kaboul vers 9h du matin (6h30 en France)», a déclaré ce matin le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Nasrat Rahimi. La voiture contenait “une majorité de femmes et d’enfants” d’après les responsables et les témoins. Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a revendiqué l’attentat sur les réseaux sociaux. Il aurait été commis par un kamikaze. “L’attaque a été lancée contre un centre de recrutement ennemi. Des dizaines de soldats et de policiers ont été tués et blessés» rajoute-t elle.

J’ai entendu un gros boum

Un gros nuage de fumée s’est élevé dans le ciel de la capitale, témoignant de la puissance de la charge explosive. Un commerçant témoin de l’explosion, a assuré avoir entendu “un gros boum” et aperçu “toutes les fenêtres” de son magasin exploser en éclat. «Ma tête tourne et je ne sais encore pas ce qui s’est passé. Mais les vitrines d’une vingtaine de magasins, certains à un kilomètre du lieu de l’explosion, sont brisées» a t-il répliqué.

Des négociations délicates

Cette attaque survient alors que les Etats-Unis négocient un accord de paix avec les talibans, à Doha. Si un tel accord venait à se conclure, il ouvrirait la voie à des discussions directes entre les talibans et le gouvernement afghan. La suite des discussions pourraient se tenir à Oslo, en Norvège. Jusqu’à présent, les talibans refusent catégoriquement de négocier avec le gouvernement du Président Ashraf Ghani. Ils qualifient l’Afghanistan de «marionnette» de Washington.

« Les efforts de paix se sont intensifiés ces dernières semaines, tout comme le conflit sur le terrain », a regretté Tadamichi Yamamoto, chef de la Mission d’aide des Nations unies en Afghanistan. Ce dernier a appelé « toutes les parties à ne pas intensifier les opérations militaires en pensant que cela leur offrira une position plus forte dans les pourparlers de paix. »

Les violences sont récurrentes dans la capitale afghane. Elles ont fortement augmenté en juillet, le mois le plus sanglant depuis mai 2017 selon un rapport de l’ONU, avec plus de 1.500 personnes tuées et blessées.

About author

Journaliste VL Media
Related posts
À la uneFrance

Fête nationale : un 14 juillet très particulier

À la uneActualitéFrancePolitique

"Ségur de la santé", ce qu'ont véritablement obtenu les personnels hospitaliers

À la uneSéries Tv

American Babylon : Dick Wolf prépare une série sur la création de Las Vegas

ActualitéBrèvesFaits DiversTendancesWorld

Naya Rivera, la balade qui tourne au drame

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux