À la uneActualitéFranceMédiasPolitiqueSociété

Alain Finkielkraut : l’un des auteurs des injures antisémites identifié

En marge de l’Acte XIV des Gilets Jaunes, le philosophe Alain Finkielkraut a été la cible de vives insultes à caractère antisémite proférées par une dizaine de manifestants. L’un d’entre eux a été identifié.

L’homme à la barbe et au foulard. C’est ainsi qu’était décrit l’un des principaux suspects de cette scène surréaliste survenue samedi après-midi dans Paris, à l’angle du boulevard du Montparnasse et de la rue Campagne-Première. Apparaissant au premier plan sur la plupart des vidéos prises sur le moment, on distingue et on entend clairement l’individu fustiger Alain Finkielkraut. « La France, elle est à nous ! », « Espèce de haineux, t’es un haineux ! », « Tu vas mourir ! »… Les propos sont forts et ne représentent qu’une partie des insultes exprimées par ces manifestants à l’encontre du philosophe.  L’écrivain et essayiste s’est aussi vu traité de « sale sioniste de merde » et a été invité à « [rentrer] à Tel Aviv ».

Massivement relayées par les médias et sur les réseaux sociaux, les différentes vidéos montrant la scène ont donc permis à la police de débuter un travail d’identification des différents suspects dont l’homme au foulard. Ce dernier est connu des services de renseignements pour sa proximité avec des mouvances extrémistes salafistes mais n’est pas pour autant fiché S. Il est actuellement recherché par les forces de l’ordre.

Une condamnation à l’unisson de la part de la classe politique française

Tous les partis politiques ont condamné d’une seule voix les propos tenus par ce petit groupe de Gilets Jaunes. Un appel à l’union contre l’antisémitisme auxquels ils participeront est d’ailleurs prévu demain à Paris. Ce rassemblement aura lieu Place de la République à 19h.

Alain Finkielfraut a décidé de ne pas porter plainte, à l’inverse de la Ligue Internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme (LICRA). Le Parquet de Paris a logiquement ouvert une enquête pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion, par parole, écrit, image ou moyen de communication électronique »

Related posts
À la uneActualitéBeautéBeauté-femmeBrèves

Le monde des Miss : Qui sera sacrée reine ?

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... The end of the f *** king world, suite et fin de la comédie noire adolescente

À la uneBrèvesCinéma

Mulan 2020: une bande annonce grandiose pour le live-action

À la uneActualitéÉtudiantFranceSociété

Grève nationale : Moments de tension à Bordeaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux