À la uneActualitéFrancePolitique

Alain Juppé rejoint le Conseil constitutionnel

La nouvelle a surpris beaucoup de monde… Le maire de Bordeaux Alain Juppé va quitter ses fonctions pour rejoindre le Conseil constitutionnel dès le mois de mars.

Comme l’y oblige la loi, l’ancien bras droit de Jacques Chirac n’ira pas jusqu’au bout de son mandat à la mairie bordelaise, censé prendre fin en 2020. « C’est avec une profonde émotion que je me prépare à quitter mes fonctions de maire et de président de la métropole de Bordeaux qui m’ont procuré tant de bonheur » a-t-il déclaré dans un communiqué confirmant de ce fait sa démission.

C’est le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, qui a désigné Alain Juppé comme membre du Conseil. Il sera accompagné par l’ancien ministre Jacques Mézard (proposé par Emmanuel Macron) et le sénateur républicain du Cher, François Pillet (proposé par Gérard Larcher). Les trois nouveaux venus succéderont à Lionel Jospin, Michel Charasse et Jean-Jacques Hyest dont les mandats prennent fin le 11 mars prochain. Mais Juppé, Mézard et Pillet devront avant tout passer une audition devant les commissions des lois du Sénat et de l’Assemblée nationale afin d’obtenir l’aval des parlementaires.

Une désignation stratégique

Richard Ferrand a justifié la nomination d’Alain Juppé au Conseil constitutionnel dans un communiqué, le peignant « comme un homme d’Etat, fort d’une expérience de la décision publique, qui saura avec une véritable exigence républicaine garantir le respect des principes et des règles fondamentales de la Constitution de la République ». En tendant la main à la figure de proue de la droite, le pouvoir espère bien gagner le soutien des partisans de Juppé en vue des élections européennes du 26 mai puis de celles des municipales en 2020. Qui plus est, en désignant également Jacques Mézard, ex-membre du parti radical de Gauche, certains stratèges proches du gouvernement se délectent de tenir désormais « les deux bouts ».

Le Conseil constitutionnel a donc misé sur l’expérience et la longévité sur la scène politique de ses nouvelles têtes pour renouveler une partie de son effectif.

Related posts
À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... The end of the f *** king world, suite et fin de la comédie noire adolescente

À la uneBrèvesCinéma

Mulan 2020: une bande annonce grandiose pour le live-action

À la uneActualitéÉtudiantFranceSociété

Grève nationale : Moments de tension à Bordeaux

À la uneActualitéBrèves

Manifestations du 5 décembre : mi-journée en quelques chiffres

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux