À la uneActualitéCinémaCulture

Alan Parker, réalisateur de “Midnight Express”, est mort

Le cinéaste britannique Alan Parker, qui avait réalisé plusieurs films devenus cultes comme “Midnight Express” ou “Mississippi Burning” est mort ce vendredi à l’âge de 76 ans des suites d’une longue maladie.

Le réalisateur britannique Alan Parker, connu pour avoir signé de nombreux films devenus cultes comme Fame, Midnight Express ou Mississipi Burning, s’est éteint ce 31 juillet à l’âge de 76 ans, des suites d’une longue maladie. Ses films auront gagné au total pas moins de dix Oscars et dix-neuf Bafta. En 1985, il avait remporté le grand prix du Festival de Cannes pour son film Birdy.

Au début de sa carrière Alan Parker travaille chez Collet Dickinson Pearce, une agence de publicité londonienne. Il y rédige ses premiers scénarios, et met en scène deux courts métrages, ceux de Our cissy et Footsteps. Deux ans plus tard, il sort son premier long métrage avec Bugsy Malone, une parodie musicale de films de gangsters, qui a la particularité d’être interprété par…des enfants. Son deuxième film sera celui qui le fera connaître, Midnight Express, qui obtiendra deux Oscars, celui du Meilleur scénario et de la meilleure musique. Un film qui restera particulièrement culte pour son intrigue, celle d’un homme condamné à trente ans de prison, autant que pour sa musique, composée par Giorgio Moroder. Au début des années 1980, il fait fort avec deux films sur le thème de la musique, Fame, couronné de deux Oscars, et Pink Floyd the wall, adaptation cinématographique de l’un des albums du groupe.

En 1984, il connait un nouveau succès probant avec Birdy, un drame qui prend place dans la banlieue grise de Philadelphie, et qui met en scène Matthew Modine et Nicolas Cage. Pour ce film, il remportera notamment le Grand Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes 1985. Un succès avant de défrayer la chronique avec Angel Heart deux ans plus tard, interpreté par Robert De Niro et Mickey Rourke, mais qui sera classé X à sa sortie en salle. Une polémique avant de revenir (encore) très fort avec Mississipi Burning en 1988, enquête policière qui traite notamment de la ségrégation raciale au Mississipi, avec William Defoe et Frances McDormand dans les rôles principaux. Le film, qui soulève de nombreux sujets majeurs qui touchaient particulièrement Alain Parker, recevra un Oscar en 1989, mais pas moins de six nominations.

En 1998, Alan Parker concrétise l’un de ses rêves en réalisant la comédie musicale Evita, avec Madonna dans le rôle principal. Trois ans plus tôt, il avait été fait commandeur de l’ordre de l’Empire britannique, et deviendra même Sir Alan Parker en recevant l’insigne de chevalier de la part du Prince Charles en 2002. En 2008, il s’essaye à l’écriture en publiant Sid Vicious, l’icône du punk, biographie de Sid Vicious, le bassiste des Sex Pistols. Ce 31 juillet, 2020, il est mort des suites “d’une longue maladie“, à l’âge de 76 ans, selon les mots de sa famille.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

Jurassic World 3 : Le protocole sanitaire sur le tournage coûtera 9 millions de dollars

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode carrière

À la uneActualitéInternational

En une seule interview, Trump arrive à prononcer 42 phrases douteuses, choquantes ou mensongères...

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode FUT

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux